Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

11/01/2019

[Critique Cinéma] JOJO RABBIT

Critique par Anna Li ( )
⭐⭐⭐⭐ La sortie en salles de JOJO RABBIT sera accompagnée d'un certain scepticisme de la part du public étant donné qu'il s'agit d'une comédie satirique portant sur le Nazisme, Hitler et la persécution des Juifs. Heureusement, aux mains du réalisateur Taika Waititi, le film s'avère être une œuvre charmante et divertissante.

L'histoire se déroule en 1944 en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Johannes "Jojo" Betzler [ Roman Griffin Davis] est un petit garçon de 10 ans fanatique d'Adolf Hitler. Il vient tout juste de devenir membre des Jeunesses hitlériennes et possède une imagination débordante. Son meilleur ami imaginaire est Hitler [Taika Waititi] en uniforme qui lui prodigue des conseils en plus d'être à l'écoute quand il en a besoin. Un jour, Jojo subit un accident au camp des Jeunesses hitlériennes et doit retourner chez lui. Il découvre plus tard que sa mère Rosie [Scarlett Johansson] cache une jeune juive nommée Elsa [Thomasin McKenzie] dans un compartiment secret de la chambre de sa soeur décédée. Ses idéaux seront chamboulés lorsqu'il fera plus ample connaissance avec Elsa.

 Roman Griffin Davis porte le film sur ses épaules. L'acteur est adorable, insuffle au personnage la naïveté et innocence nécessaires pour le rôle et possède une excellente chimie avec Taika Waititi, Thomasin McKenzie et Scarlett Johansson. Cette dernière donne une bonne performance malgré qu'elle perd souvent son accent. Rosie amène de l'optimisme dans la vie de son fils en cette période de guerre. Les interactions entre Jojo et Hitler figurent au centre de l'intrigue. Comme Hitler germe de l'esprit d'un enfant de 10 ans, il est stupide et enfantin. Le public se régalera des blagues et ira jusqu'à aimer cette incarnation du personnage. Tous les personnages Nazis sont caricaturaux et aux traits de caractère exagérés pour faire rire. On compte le soldat Nazi homosexuel Klenzendorf [Sam Rockwell], Fraulein Rahm [Rebel Wilson] et l'agent de la Gestapo Deertz [Stephen Merchant]. Lors du second acte, l'humour s'amenuise pour laisser la place au drame (une scène crève-coeur) et au suspense pour nous rappeler que l'intrigue a lieu durant la guerre.

 Ne manquez pas JOJO RABBIT au cinéma.
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] KNIVES OUT

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D