Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

1/07/2016

[Critique • Cinéma] THE REVENANT


THE REVENANT est un long-métrage dont j’attendais la sortie depuis plusieurs mois. Après sa sortie il y a quelques jours aux États-Unis, il prendra enfin l’affiche au Québec ce vendredi. Est-ce que toute cette attente en vaut la peine? Oui! THE REVENANT est la dernière mouture du réalisateur primé Alejandro G. Iñárritu, fier de l’Oscar que son dernier film, Birdman, a reçu. Il est basé sur le roman The Revenant : A Novel of Revenge écrit par Michael Punke qui est lui-même basé sur des faits vécus. Il met en vedette Leonardo Dicaprio dans le rôle de Hugh Glass, un homme qui a réellement existé. 
L’histoire se passe en 1823. Le commerce de la fourrure bat son plein aux États-Unis. Sous les ordres du capitaine Andrew Henry (Domhnall Gleeson), Hugh Glass et d’autres chasseurs font partie d’une expédition à la limite de la frontière américaine. Après une attaque de leur camp par des Amérindiens où quelques dizaines de personnes sont tuées, les survivants s’aventurent dans une région inconnue près de la rivière du Mississippi. Hugh subit l’attaque d’un ours et est abandonné à son sort par certains membres du groupe. Animé par son désir de prendre sa revanche envers Tom Fitzgerald (Tom Hardy), l’homme qui l’a trahit, il entreprend le long et pénible périple vers la civilisation.

Similairement à Cast Away mettant en vedette Tom Hanks ou bien plus récemment, All is Lost (lire ma critique) mettant en scène Robert Redford, le scénario, très simple, se concentre sur la quête de survie du personnage principal. Tout comme ces prédécesseurs, le protagoniste doit se battre principalement contre les désagréments de la nature. Dans ce cas-ci, le froid et les intempéries. Le côté « vengeance » ne prend qu’une partie minime de l’histoire. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas complètement apprécié le film à sa juste valeur. J’adore les films de vengeance. J’ai beaucoup aimé le début et la fin du film, mais le milieu comporte certaines longueurs. Le côté plus spirituel, presque poétique (dans le style des films art house) de certaines séquences m’a moins intéressée.

Leonardo DiCaprio donne ici la performance de sa carrière. Il est capable d’exprimer toutes les émotions ressenties par le personnage, et souvent, sans même prononcer un seul mot. Même s’il n’a pas beaucoup d’échanges avec les autres personnages durant une grande partie de l’histoire, il parvient à nous captiver par son interprétation. Les chances de l’acteur de finalement remporter l’Oscar pour la meilleure interprétation masculine sont excellentes. Tom Hardy donne également une performance convaincante. Le seul hic est son accent. Le spectateur a parfois de la difficulté à le comprendre.

Les acteurs ont travaillé dans des conditions difficiles, car les scènes ont été tournées en Alberta et en Colombie-Britannique. Ils ont donc pu expérimenter les mêmes sensations que leurs personnages, ce qui donne une crédibilité supplémentaire à leur façon de jouer. Les prises de vues nous ont permis d’admirer la beauté des paysages de l’Ouest canadien.

La scène marquante du film est sans contredit la séquence troublante où Hugh se fait démolir par l’ours. Ce moment d’un réalisme brutal opposant notre héros à cette bête sauvage m’a semblé très crédible et parfaitement construit. On y croit vraiment. D’autres séquences où Hugh survit à certaines situations semblent presque impossibles, mais une seule recherche Google nous permet de conclure que c’est réellement arrivé.

De plus, la cinématographie qui se démarque. Les scènes sont magnifiquement tournées. Avec Emmanuel Lubezki à la barre, c’est impossible de ne pas l’être. Son travail dans GRAVITY et BIRDMAN lui a valu tous les honneurs et ce sera probablement de même pour THE REVENANT. Les close-ups sur les visages des personnages contrastent bien avec les images panoramiques des paysages.

Malgré quelques petits défauts, THE REVENANT est une expérience cinématographique à voir sur grand écran.
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] RAMBO: LAST BLOOD

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

**Aux personnes qui partagent mes articles sur internet**: cela ne me dérange pas du tout, mais veuillez d'abord m'envoyer un message/email pour que je sache d'où provient l'affluence des gens sur mon site. Merci!
J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D