Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

10/14/2015

[Critique • Cinéma] STEVE JOBS

Synopsis officiel
​Situé dans les coulisses de trois lancements de produits emblématiques et se terminant en 1998 avec le dévoilement de l'iMac, Steve Jobs nous entraîne dans les coulisses de la révolution numérique pour peindre un portrait intime de l'homme brillant à son épicentre.

​Critique 

IPod, iPad, iMac et iPhone sont tous des produits connus à travers le monde. Derrière le succès le Apple se cache un homme aux idées révolutionnaires, Steve Jobs. Réalisé par Danny Boyle, STEVE JOBS dresse son portrait.  Michael Fassbender interprète le rôle-titre. 

 Avant de voir le film je ne comprenais pas pourquoi une autre production cinématographique américaine a réalisé ce film alors que celui mettant en vedette Ashton Kutcher est sorti il y a à peine deux ans.  Tout d'abord, STEVE JOBS n'est pas un biopic, mais une reconstruction dramatique d'événements basés sur des personnages réels. Le scénario est divisé en trois parties distinctes correspondant à trois lancements d'ordinateurs par Steve Jobs: lancement de Macintosh en 1984, lancement du "Cube" par la compagnie NeXt en 1988 et se termine par le lancement de iMac en 1998. Ces parties sont séparés par des voice-over/images relatant ce qui s'est passé entre ces années: insuccès de Macintosh, diminution des parts du marché d'Apple, congédiement de Steve Jobs, etc.

Le film n'est certainement pas pour tout le monde. Je le comparerais presque à une pièce de théâtre où les décors sont au minimum et les personnages ne font que discuter. Prenons par exemple la première partie. Elle raconte se qui se passe 45 minutes avant le lancement de Macintosh dans un auditorium. Steve Jobs veut à tout prix que son produit fonctionne, mais celui-ci crashe alors qu'il voudrait que le mot Hello apparaisse sur l'écran. Ce qui s'ensuit est plusieurs discussions entre Steve Jobs et Johanna Hoffman (Kate Winslet), responsable du marketing ; Steve "Woz" Wozniak (Seth Rogen) ; John Sculley (Jeff Daniels) ; son ex-petite amie Chrisann Brennan (Katherine Waterston) et sa fille Lisa qui viennent lui rendre visite. Les deux autres parties sont extrêmement similaires, seul le lieu, âge des personnages et les sujets de discussion changent. Les discussions sont parfois entrecoupées de flashbacks permettant de mieux les comprendre.

 Michael Fassbender joue probablement ici le meilleur rôle de sa carrière. Il a réussit à mémoriser de très longs dialogues et à les rendres de façon juste. Il a su personnifier les facettes plus complexes et antipathiques de cet homme. Son jeu a fait ressortir le côté égocentrique de Steve Jobs ainsi que son ambition démesurée. Seth Rogen, qu'on a l'habitude de voir dans des comédies donne également une bonne performance. Il rend de façon authentique le portrait de Steve Wozniak dont la personnalité est presque l'opposé de Steve Jobs. 

 Vu que STEVE JOBS est un film axé sur le dialogue, ce n'est pas vraiment un film que je recommande de voir au cinéma. Par contre, je l'ai quand même bien aimé. À voir en vidéo.


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] DOCTOR SLEEP

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D