Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

8/19/2016

[Critique • Cinéma] KUBO AND THE TWO STRINGS

Synopsis officiel
KUBO ET L'ÉPÉE MAGIQUE est un récit d’aventure épique dont l’action se déroule dans un Japon imaginaire et fantastique. Le jeune Kubo, un garçon intelligent et au cœur tendre gagne humblement sa vie en racontant des histoires aux habitants de son village de bord de mer. Mais sa vie relativement tranquille sera bouleversée lorsqu’il invoquera accidentellement un esprit venu du passé et tombé du ciel dans le seul but d’exercer sa vengeance. Forcé de prendre la fuite, Kubo parviendra à se trouver deux alliés aussi improbables qu’inestimables, Martial (un homme-scarabée) et Macaque (une guenon). Ensemble, ils partiront en quête afin de sauver sa famille et résoudre le mystère entourant la mort de son père, le plus grand samouraï qui ait jamais existé. Armé de son shamisen, un instrument mythique et magique, Kubo devra combattre des dieux et des monstres, un roi vengeur venu de la lune, ainsi que des sœurs jumelles maléfiques, afin d’accomplir son destin héroïque. [Films Séville]
Critique par Anna Li ( )

** À noter que contrairement à mon habitude, j’ai visionné la version doublée (québécoise) du film et non la version originale anglaise. Je ne peux donc pas me prononcer sur le voice-acting des acteurs.**

 « Si tu dois cligner des yeux, fais-le maintenant. Porte attention à ce que tu vois et entends, même si cela te semble étrange. » C’est par ses mots que le film débute. Kubo nous mentionne que l’histoire qui suit va nous paraître étrange et elle l’est. KUBO AND THE TWO STRINGS nous transporte dans un monde bizarre, comportant des similitudes avec les films d’animation de Miyazaki ce qui le démarque de tout film d’animation américain sorti au cinéma cette année. L’histoire en est une d’aventure et d’action, mais comporte des moments touchants et des thèmes plus sérieux comme la perte d’un être cher. Également, l’utilisation de la technique de stop-motion (et non de CGI) rend le film remarquable.

Dans la séquence initiale du film, la mère de Kubo fuit sa famille (ses deux sœurs et son père, le roi Lune) à bord d’un bateau avec bébé Kubo dans ses bras. Le roi Lune aurait arraché l’œil gauche du bambin. Ils s’échouent sur une rive après qu’elle affronte une immense vague grâce à sa magie. Quelques années plus tard, Kubo est un jeune garçon. Il veille sur sa mère qui ne semble plus être complètement lucide. Elle était autrefois une sorcière très puissante, mais elle n’est plus l’ombre d’elle-même. Les seuls moments où elle revient à elle sont lorsque son fils lui demande de lui raconter les aventures de son père, Hanzo, le samouraï le plus légendaire du monde, maintenant disparu. Chaque jour, Kubo descend de la colline où ils demeurent et raconte aux habitants du village les aventures de son père. À l’aide de son shamisen magique à deux cordes, il donne vie à des origamis pour enjoliver ses histoires. Sa mère lui demande de rentrer avant la tombée de la nuit et de toujours avoir en sa possession Monsieur Macaque, une figurine en bois porte-bonheur. Lors du festival Obon où les villageois honorent les morts, Kubo, pris par l’émotion, oublie de rentrer chez lui à temps. Il se fait attaquer par ses tantes jumelles qui veulent lui prendre son dernier œil. La mère de Kubo vient à sa rescousse et utilise sa dernière once de magie. Quelque temps plus tard, Kubo se réveille aux côtés d’un macaque (la figurine a pris vie grâce aux pouvoirs de la mère de Kubo) qui deviendra son protecteur. Ce macaque est cynique, mais possède un dévouement presque maternel envers Kubo. Les deux essayeront de trouver les trois morceaux d’une armure qui est la seule chose qui peut le protéger du roi Lune et de ses filles jumelles: une épée incassable, un casque invincible et une cuirasse impénétrable. Ils feront également connaissance d’un homme mi- scarabée mi- samouraï amnésique qui les aidera dans leur quête. Aidés d’un mini-Hanzo en papier qui leur sert de compas, ils devront affronter les différentes créatures qui se présenteront sur leur chemin.

Le stop-motion est une technique que l’on voit moins souvent due à l’effervescence des films d’animation CGI. Les studios Laika est un pilier dans cette technique et nous ont donné des films tels que Coraline, The Boxtrolls et ParaNorman. Avec KUBO AND THE TWO STRINGS, le président du studio, Travis Knight réalise ici son tout premier long-métrage et ce dernier est parfait, surpassant tous les autres films du studio. Difficile d’imaginer le nombre d’heures qu’il a fallu pour réaliser le tout. Les animateurs ont dû manuellement bouger les personnages petit à petit, image par image. Rappelez-vous qu’une seconde filmée représente 24 images et le film dure 102 minutes... une tâche colossale! Le spectateur est émerveillé dès la toute première séquence et le reste jusqu’à la fin. Certaines scènes semblent même être trop fluides pour avoir été réalisées avec du stop-motion, mais elles le sont réellement. Une attention particulière pour les détails est également notable. Détails non seulement dans les décors, mais également pour les costumes et coutumes qui sont représentatives de la période Edo au Japon.

Une petite mention pour le format 3D. Il est inutile. Coraline est l’un des rares films où l’usage du 3D s’est démarqué, mais pour ce film, il n’ajoute rien à l’expérience de l’audience. 

 KUBO AND THE TWO STRINGS est un chef-d’œuvre qui mérite d’être vu au cinéma. À voir absolument! 

**Restez assis sur votre siège pour pouvoir admirer comment le Squelette géant, un des monstres du film a été fait.**  



http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] AVENGERS: ENDGAME

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

**Aux personnes qui partagent mes articles sur internet**: cela ne me dérange pas du tout, mais veuillez d'abord m'envoyer un message/email pour que je sache d'où provient l'affluence des gens sur mon site. Merci!
J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D