Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

11/23/2015

[Critique • Cinéma] CREED


CREED est un spinoff/suite de la populaire série de films Rocky. Il s'agit de la première fois que Sylvester Stallone ne contribue pas à la rédaction du scénario. Dans ce chapitre, Rocky Balboa devient le mentor d'Adonis Johnson, fils du légendaire Apollo Creed. Le réalisateur Ryan Coogler travaille de nouveau avec Michael B. Jordan qu'il avait dirigé dans Fruitvale Station.
En 1998 à Los Angeles, Adonis Johnson est un petit garçon orphelin dans un centre de détention juvénile. Il est mis en isolement après s'être de nouveau battu. Il n'a jamais connu son père, Apollo Creed, décédé avant sa naissance. Mary Anne Creed, la veuve d'Apollo, vient lui rendre visite et le prend en charge. Quelques années plus tard, Adonis est maintenant un jeune homme. Il travaille dans une entreprise financière le jour et se bat dans un ring de boxe à Tijuana la nuit. Un jour, il donne sa démission pour se concentrer entièrement à la boxe. Du jour au lendemain, il quitte son somptueux domicile à Los Angeles et s'installe dans un appartement à Philadelphie où demeure Rocky Balboa, l'ancien rival de son père. Il fait la connaissance de Bianca, la voisine du dessous, une auteur-compositeur-interprète avec qui il développera une relation amoureuse.  Cette dernière a une perte progressive de l'ouïe. Adonis traque Rocky et lui demande d'être son entraîneur.  Rocky lui mentionne d'abord que la boxe est loin derrière lui, préférant se consacrer entièrement à gérer son restaurant. Suite à la détermination et ambition de ce jeune homme, il le prend sous son aile. Le champion du monde des poids lourds est le britannique  "Pretty" Ricky Conlan (Anthony Bellew, véritable champion de boxe à trois reprises) qui veut mettre un terme à sa carrière avec une victoire. Lorsque son manager apprend que Johnson est le fils de Creed, l'occasion est rêvée pour un combat intense.

 Le film ne contient que deux combat principaux. Un contre Leo "The Lion" Sporino et contre Conlan. Les combats sont assez intenses, empreints de réalisme. Ils ont suscité de nombreuses réactions parmi l'audience à chaque fois qu'un coup était porté à l'adversaire. Si vous portez attention, vous verrez que le premier combat, du moment où Adonis monte sur le ring jusqu'à la fin est tourné magistralement en un SEUL plan-séquence! La caméra pivote efficacement autour des personnages dans le ring. Un autre plan-séquence plus court a lieu lorsque les personnages se trouvent dans le vestiaire juste avant le combat final. 

 Les acteurs jouent tous avec conviction. Sylvester Stallone m'a particulièrement surprise. Après nous avoir prouvé qu'il est un comédien de calibre avec sa performance dans Rocky, il réitère cela avec son jeu dans CREED.  L'acteur a selon moi une forte chance d'obtenir une nomination aux Oscars comme meilleur acteur de soutien. La relation entre Adonis et Rocky est interessante, ce dernier le traite presque comme un fils. Je ne suis pas certaine des motivations d'Adonis. Dans une scène il mentionne qu'il veut suivre les traces du père qu'il n'a pas connu et une autre, il mentionne qu'il désire faire son propre nom. 

 Même si CREED ne réinvente rien de nouveau, il demeure un excellent "crowd-pleaser". À voir dès sa sortie au cinéma.  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film d'animation de 2018!!

[Critique Cinéma] SPIDER-MAN: INTO THE SPIDER-VERSE

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D