Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

11/26/2015

[Critique • Cinéma] VICTOR FRANKENSTEIN

Synopsis officiel
Le scientifique aux méthodes radicales Victor Frankenstein (James McAvoy) et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman (Daniel Radcliffe) partagent une vision noble : celle d'aider l'humanité à travers leurs recherches innovantes sur l'immortalité. Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession engendre de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse.
Critique

On connaît déjà l'histoire: un scientifique fou, la foudre et un monstre. Frankenstein, le roman de Mary Shelley a été l'objet de plusieurs adaptations cinématographiques dans le passé. Dans la culture populaire, Frankenstein est souvent le nom donné à tort au monstre au lieu du savant qui l'a créé. VICTOR FRANKENSTEIN rectifie cela: le film se concentre sur l'homme (James McAvoy) et non le Monstre qui n'apparaît que pour une durée d'une dizaine de minutes. 

 Le long-métrage est raconté selon la perspective de l'assistant de Victor Frankenstein. L'histoire se situe à Londres dans les années 1860. Un bossu (Daniel Radcliffe) est la propriété d'un cirque depuis son enfance.  Il n'a jamais eu de nom et est un clown. Durant ses temps libres, il s'intéresse à l'anatomie humaine. Ses connaissances s'avèrent très utiles un jour lorsqu'il sauve la vie de la belle Lorelai (Jessica Brown Findlay) une trapeziste tombée au sol durant une performance. Voyant cela, Victor Frankenstein, un étudiant en médecine qui assistait au spectacle, juge que le clown perd son temps au cirque et l'aide à s'enfuir. La scène de l'évasion est un peu bizarre par l'utilisation de slow-motion inutile. Arrivé à son domicile, Victor aspire le pus de la bosse du bossu à l'aide d'un siphon et de sa bouche (séquence dégoûtante!) et lui donne une séance de chiropratique extrême. Il le nomme Igor Strausman, le nom de son colocataire jamais présent et en fait de lui son assistant pour une expérience scientifique révolutionnaire. Une nouvelle vie commence pour Igor qui sera entre autre marquée par son amitié avec Victor. 

 Scénarisé par Max Landis (qui a écrit l'horrible American Ultra) et réalisé par Paul McGuigan (Lucky Number Slevin), n'est pas aussi médiocre qu'il en a l'air. L'histoire se déroule avec entrain qu'on ne voit pas le temps passer. 

 L'antagoniste principal du film n'est pas le Monstre, mais le détective Turpin de Scotland Yard (Andrew Scott). Il commence à s'intéresser à nos deux protagonistes suite à la mort d'un homme durant de l'évasion du clown du cirque.  Turpin est dévoué à Dieu suite à une tragédie personnelle. Il représente la foi religieuse en opposition à la science. Il croit que ce que Victor fait est immoral et fera tout pour l'arrêter. 

 James McAvoy donne une performance convaincante. Son personnage est brillant, mais tombe parfois dans l'absurdité. Son désir de créer la vie est presqu'une obsession. McAvoy possède une bonne chimie avec son partenaire de scène Daniel Radcliffe. La bromance entre les deux personnages est réaliste. Une séquence où les deux ne font que boire de l'alcool et rire est bizarre pour un film de ce genre. Igor développe une relation amoureuse avec Lorelai, beaucoup moins crédible et intéressante que la dynamique entre lui et Victor. 

 Comme je l'ai mentionné plus tôt, le Monstre n'apparaît que pour une dizaine de minutes et ce, vers la fin du film. J'ai cru d'abord qu'il avait été créé à l'aide d'effets spéciaux, mais ce n'est pas le cas: il s'agit d'un acteur portant un costume. Pour le monstre-singe grotesque qui apparaît plus tôt dans le film, ce n'est pas non plus du CGI, mais une marionnette!  Les deux créatures sont extrêmement réalistes.

 VICTOR FRANKENSTEIN est en train de se faire démolir par les critiques professionnelles. Selon moi, il est meilleur et plus divertissant que plusieurs films présentement à l'affiche tels que Secret in their eyes, By the sea, Room... Si vous voulez connaître une nouvelle interprétation du roman de Mary Shelley, ce film est à voir!



http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film d'animation de 2018!!

[Critique Cinéma] SPIDER-MAN: INTO THE SPIDER-VERSE

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D