Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

6/28/2017

[Critique Cinéma] THE BEGUILED

Courte critique par Anna Li ()
☆☆☆ Les événements de THE BEGUILED se déroulent en 1864, trois ans après le début de la Guerre de Sécession.  Amy [Oona Laurence] cueille des champions dans la forêt lorsqu'elle croise le corporal John McBurney [Colin Farrell], un soldat de l'Union grièvement blessé à la jambe. Il aurait déserté de son poste alors que le combat était à son paroxysme. Elle l'amène dans son pensionnat pour filles qui abrite la directrice, une institutrice et quatres autres élèves. La directrice Martha Fansworth [Nicole Kidman] un peu réticente au départ, décide de l'héberger le temps que sa blessure guérisse et le livrera plus tard aux soldats de la Confédération. L'arrivée impromptue du séduisant et charmant John ne laisse personne indifférent. Il devient rapidement l'objet du désir de Martha, de l'institutrice Edwina [Kristen Dunst] et d'Alicia [Elle Fanning] qui flirte ouvertement avec lui. Sa présence crée de la jalousie parmi les femmes/filles qui désirent toutes son attention. Un soir, un drame se produit...


THE BEGUILED est le remake d'un film du même nom mettant en vedette Clint Eastwood. Cette oeuvre cinématographique de 1971 était elle-même adaptée du roman A Painted Devil de l'auteur Thomas P. Cullinan. Comme je ne suis pas familière avec aucune de ces deux oeuvres, je n'avais aucune attente. Malgré que THE BEGUILED n'est pas du tout le genre de film que je préfère,  je l'ai tout de même apprécié.  Les événements évoluent de manière fluide, il n'y a aucune longueur.  Le scénario est imprégné d'un humour noir qui fonctionne à merveille grâce à la performance des acteurs. La muse de Sofia Coppola,  Kristen Dunst donne une bonne performance tout comme Nicole Kidman dans le rôle d'une femme qui a des désirs sexuels refoulés. Colin Farrell qui interprète l'homme au centre du récit possède le charme nécessaire pour rendre sa performance crédible. Les motivations des personnages sont inconnus ajoutant ainsi un degré de mystère au récit.  La cinématographie est intéressante. L'éclairage qui provient de la lumière du soleil ou des chandelles et le teint bleuté de l'image du film confèrent au long métrage un côté intimiste. Ce huis clos permet aux spectateurs de ressentir la tension sexuelle qui émane des personnages.

Sofia Coppola a reçu à Cannes le prix de la meilleure réalisatrice pour THE BEGUILED. Comme je n'ai vu aucun autre film de ce festival, impossible de dire si c'est mérité. THE BEGUILED est bien sûr à voir si vous êtes un fan de la réalisatrice. 
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de l'année!

[Critique Cinéma] MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D