Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

6/27/2017

[Critique Cinéma] BABY DRIVER

Critique par Anna Li ( )
☆☆☆☆Après avoir été présenté au Festival SXSW où il a reçu un accueil élogieux de la part des critiques,  BABY DRIVER / BABY LE CHAUFFEUR écrit et réalisé par Edgar Wright (World's End, Scott Pilgrim vs The World ) sort enfin sur nos écrans.


Dans BABY DRIVER, afin de payer une dette envers Doc [Kevin Spacey], Baby [ Ansel Elgort] est engagé par ce dernier comme chauffeur d’un réseau de voleurs de banque. À la suite d’un vol de banque dans la First Bank of Atlanta où Baby parvient à semer pas moins de cinq voitures de police, il ne lui reste qu’un seul contrat à faire pour se libérer de la dette. Un jour alors qu’il est assis dans un « diner », il fait la rencontre et tombe sous le charme de la serveuse Deborah [Lily James].  Cet amour est réciproque et Baby est prêt à laisser sa vie de criminel derrière lui. Malheureusement pour lui, Doc et ses acolytes Buddy [Jon Hamm] et Bats [Jamie Fox] l’en empêcheront.

Tout d’abord, impossible de ne pas remarquer la trame sonore du film. La musique sharmonise parfaitement aux événements qui se déroulent. Cela ajoute du dynamisme aux scènes et rend le film plus original. J’ai particulièrement été impressionnée par la séquence tournée en une seule prise au début du film où l’on voit Baby marcher dans la rue, se rendre dans un café et en ressortir. À ce moment,  il écoute de la musique et certaines paroles qu’il entend sont écrites sur les murs (graffitis). Tout est synchronisé. Ça met en valeur le talent indéniable d’Edgar Wright. La trame sonore entendue par Baby a une place prépondérante et constitue un élément indispensable du film. On entend ce qu’il entend dans ses écouteurs et voit les événements se dérouler à travers ses yeux. Ça rend l’ensemble du long métrage plus cool. Sans la trame sonore rythmée par des tubes des années 70 et 80, le film n’aurait définitivement pas eu autant de succès.

Le scénario est simpliste, prévisible et linéaire, mais dans ce cas-ci ce n’est pas trop problématique parce que tout laccent est mis sur la trame sonore. Seul bémol (en fait, il sagit de la seule raison pour laquelle je ne donne pas une note parfaite au film), je peux comprendre que l’histoire d’amour est essentielle dans le récit, mais j’aurais préféré qu’elle prenne moins de place. Les séquences romantiques sont irréalistes et manquent de profondeur. On ne peut pas non plus s’attendre à beaucoup de rebondissements dans lhistoire, mais l’action est suffisamment captivante pour divertir quand même.

 La distribution est solide puisqu’elle contient plusieurs noms connus. Tous les acteurs ont le talent nécessaire pour jouer le rôle qu’on leur a attribué.  Jamie Foxx, par exemple, est remarquable dans linterprétation de son personnage de criminel antipathique et psychotique.  Il parvient à se montrer tellement détestable qu’il est carrément impossible pour quiconque de l’aimer. Une scène (que je ne dévoilerai pas ici) en particulier a causé une forte réaction chez les spectateurs. Contrairement à mes attentes, Jon Bernthal n’a qu’un très petit rôle (moins de 10 minutes). Jon Hamm possède une plus grande présence. Buddy semble initialement inoffensif, mais il est en fait aussi dangereux que Bats. Baby, pour sa part, n’est pas très volubile et s’exprime davantage à travers la musique.  Il choisit ses chansons et son iPod (il en possède plusieurs) en fonction de son humeur. Il couvre ainsi les bruits de son acouphène permanent. La musique lui sert également d’échappatoire. Remarquez que la musique qu’il écoute est tonitruante lorsqu’il effectue un contrat. Passionné de musique, il mixte ses propres morceaux à partir de conversations enregistrées.

Comme on peut sy attendre, les scènes de poursuite automobile sont nombreuses et assez bien réalisées et chorégraphiées.  Elles devraient capter votre attention et vous faire passer un bon moment. Le long métrage comporte également quelques rares scènes de fusillade filmées de façon claire. La séquence de fusillade qui a lieu dans un entrepôt est particulièrement divertissante. Tous les coups de feu/ chargement de larme sont rythmés en fonction de la chanson Tequila.

Le cinéaste Edgar Wright, généralement reconnu pour ses comédies, a cette fois misé davantage sur l’action tout en gardant une pointe d’humour. La blague de « Michael Myers » est particulièrement drôle. En plus de l’humour et de l’action, le film est caractérisé par des moments mignons qui mettent en scène Baby et son père adoptif sourd [CJ Jones].

 En somme, laissez-vous conduire par Baby et sa playlist. BABY DRIVE est à voir absolument!  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de l'année!

[Critique Cinéma] MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D