Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

3/29/2019

[Critique Cinéma] DUMBO (2019)

Critique par Anna Li ( )
⭐⭐⭐🔸 L’éléphant le plus connu du cinéma nous revient dans DUMBO l’adaptation en prise de vue réelle réalisée par Tim Burton. Le long métrage qui comporte quelques lacunes en ce qui touche au scénario devrait quand même plaire à toute la famille. 

L’histoire débute en 1919, le cirque Medici Brothers arrive à Joplin au Missouri. Le propriétaire et maître de scène Max Medici [Danny DeVito] s’est procuré Jumbo, une nouvelle éléphante. Elle donne naissance à un petit éléphant aux larges oreilles qui sera nommé Dumbo. Suite à un incident où un homme perd la vie, Jumbo est revendue, laissant Dumbo seul. Heureusement, Milly et Joe [Nico Parker et Finley Hobbins], les deux enfants de Holt Farrier [Colin Farrell], un vétéran de guerre récemment revenu au bercail le réconfortent. De plus, ils lui apprennent à s’envoler en utilisant des plumes. Une fois que l’habileté de l’animal est connue du grand public et gagne en popularité, il devient la cible de l’entrepreneur V.A. Vandevere [Michael Keaton], propriétaire d’un parc d’attractions Dreamland (le parc semble être une analogie à l’empire de Walt Disney et de Disneyland). Quelles sont ses motivations?

Comme dans le film d’animation de 1941, Dumbo ne parle pas. Néanmoins, il parvient à s’exprimer grâce à ses larges yeux expressifs. Il est adorable et l’animation numérique pour le concevoir impressionne. Mention spéciale aux acteurs qui interagissent efficacement avec Dumbo, alors qu’il ne se trouve pas réellement devant eux. Visuellement, le film est impeccable. Les effets spéciaux utilisés pour enlever le bras de Colin Farrell ou pour créer Dreamland sont notables. La trame sonore composée par Danny Elfman, un collaborateur fréquent de Tim Burton incorpore agilement des mélodies du film de 1941. La plupart des acteurs interprètent leur rôle respectif avec conviction bien que ceux-ci ne soient pas assez développés. Michael Keaton semble s’amuser dans le rôle du vilain en adoptant un accent particulier. Probablement dû à leur manque d’expérience, Nico Parker et Finley Hobbins n’ont aucune chimie entre eux et avec Colin Farrell.

DUMBO s’envole sur le grand écran dès aujourd’hui.  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] JOHN WICK : CHAPTER 3 – PARABELLUM

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

**Aux personnes qui partagent mes articles sur internet**: cela ne me dérange pas du tout, mais veuillez d'abord m'envoyer un message/email pour que je sache d'où provient l'affluence des gens sur mon site. Merci!
J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D