Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

12/12/2018

[Critique Cinéma] MARY POPPINS RETURNS


Critique par Anna Li ( )
⭐⭐⭐🔸 La nounou la plus populaire de l’histoire du cinéma fait un retour remarqué dans MARY POPPINS RETURNS / Le retour de Mary Poppins. Emily Blunt prend la relève de Julie Andrews qui avait récolté un Oscar pour ce rôle. Choix judicieux, car l’actrice donne sans aucun doute la meilleure performance de toute sa carrière.
L’histoire se déroule lors de la Grande Dépression, près de 25 ans après les événements du premier film. Les temps sont durs. Michael Banks [Ben Whishaw], récemment devenu veuf doit élever seul ses trois enfants Georgie, Annabel et John [Joel Dawson, Pixie Davies, Nathanael Saleh]. La maison familiale au 17 Cherry Tree Lane est en ruine et la domestique Ellen [Julie Walters] doit faire du mieux qu’elle peut. Il y a quelque temps, Michael aurait emprunté une énorme somme d’argent et le temps est maintenant venu de repayer la dette en sa totalité. Il a cinq jours pour le faire sinon sa maison sera saisie par la banque. Heureusement, la famille détient des actions de la Fidelity Fiduciary Bank qui permettront de rembourser la somme. Le certificat d’actions se trouverait quelque part dans la maison. Ne reste plus qu’à le retrouver. Jane [Emily Mortimer], la sœur de Michael vient lui prêter main-forte... Par ailleurs, afin que la joie revienne dans la vie des membres endeuillés de la famille Banks, la nounou magique Mary Poppins [Emily Blunt] vient leur rendre visite.

Les cinéastes de MARY POPPINS RETURNS ont eu la tâche délicate de recréer la magie du film original de 1964. Leurs efforts seront récompensés, car le film sera non seulement salué par la critique, mais charmera petits et grands. La magie opère. Pour ma part, je n’ai jamais été une fan de films musical, mais je peux dire que certaines scènes m’ont donné un énorme sourire aux lèvres. L’histoire est empreinte d’une certaine tristesse ainsi que d’un sentiment d’émerveillement. La séquence qui a lieu dans un vase de porcelaine où l’animation 2D dessinée à la main côtoie les prises de vue réelles est magnifique à voir.

Ceux qui sont familiers avec l’œuvre originale y décèleront plusieurs similitudes ou parallèles tant au niveau des personnages que de l’intrigue: Michael est George; Jane est Winifred; Jack [Lin-Manuel Miranda], l’allumeur de réverbères est Bert; Cousine Topsy [Meryl Streep] est Oncle Albert. On pourrait presque dire que le film est une relecture ou adaptation du film original plutôt qu’une véritable suite. Le scénario est mince et pour satisfaire les standards du cinéma moderne, on n’y a inclus un vilain [Colin Firth] et deux séquences d’action, dont une course-poursuite. Malgré que le long métrage dure 2 h 10, ce qui est plus court que le film original, le film m’a bizarrement semblé beaucoup plus long. Selon moi, la scène qui introduit la cousine Topsy ainsi que le numéro musical qui s’ensuit aurait pu être complètement enlevée. Elle n’a aucune incidence sur l’histoire et on ne revoit ni ne mentionne le personnage par la suite.

Dans Mary Poppins, plusieurs chansons telles que A Spoonful of Sugar, Supercalifragilisticexpialidocious, Chim Chim Cheree sont mémorables. Le nouvel opus regorge de nouvelles chansons, mais malheureusement, aucune ne m’est restée à l’esprit suite au visionnement. Néanmoins, la ballade The Place Where Lost Things Go qui porte sur la perte d’un être cher m’a plu.

Les prestations physiques et vocales sont parfaites. Lin-Manuel Miranda, un vétéran des comédies musicales de Broadway surprend, tandis qu’Emily Blunt nous laisse sans voix. Le public sera totalement ébahi lors de la scène où Mary Poppins et Jack se donnent en spectacle au Royal Doulton Music Hall. Emily Blunt danse et chante comme le ferait n’importe quelle artiste d’une comédie musicale. En plus de danser et chanter, elle se glisse aisément dans la peau d'une énigmatique Mary Poppins qui demeure charmante même lorsqu'elle s’offusque qu’on lui demande son âge et son poids! Je serais grandement étonnée qu'elle ne reçoive pas au moins une nomination aux Oscars pour ce rôle. Les autres acteurs donnent tous une performance convenable. Mention spéciale au jeune Joel Dawson qu’on voit pour la toute première fois au cinéma.

Malgré quelques petits défauts, MARY POPPINS RETURNS est un incontournable du temps des Fêtes!  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique DVD] GUNDALA - RISE OF A HERO

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D