Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

12/09/2018

[Critique Cinéma] BUMBLEBEE


Critique par Anna Li ( )
⭐⭐⭐🔸 Le réalisateur et animateur réputé pour ses films d’animation stop-motion, Travis Knight nous présente avec BUMBLEBEE son premier film en prise de vue réelle. Le public se rendra vite compte que le nouveau film de la franchise Transformers s’avère davantage être un film famille du type "coming of age" qui s’inspire des films des années 80-90 que d’un blockbuster/film pop-corn. Ce changement donne un nouveau souffle à la franchise et devra regagner le cœur de tous ceux qui sont las des films de Michael Bay. 

Sur la planète Cybertron, un énorme combat fait rage entre les Autobots et Decepticons. (Cette séquence vaut presque à elle seule le prix du billet de cinéma.) Sur le point de perdre la bataille, le leader des Autobots, Optimus Prime envoie le soldat B-127 sur la planète Terre et lui confie la mission d’y établir une base secrète et de protéger la planète en attendant l’arrivée des renforts. B-127 atterrit sur Terre, pourchassé par un Decepticon. Lors du combat qui s’ensuit, B-127 se fait détruire les cordes vocales et perd la mémoire. Transformé en une Beetle jaune de Volkswagen, il se terre dans une cour à ferraille d’une petite ville côtière de la Californie...

Charlie Watson [Hailee Steinfeld] a beaucoup de difficulté à se remettre de la mort de son père. Le jour de son 18e anniversaire, après avoir reçu deux horribles cadeaux de la part de sa mère et du copain de celle-ci, elle reçoit une Beetle jaune de son oncle. Alors qu’elle tente de réparer un morceau tombé de la voiture, celle-ci se transforme en robot! Une belle amitié naîtra entre elle et ce robot qu’elle nomme Bumblebee. Les choses se compliquent par l’arrivée de Shatter [voix de Angela Bassett] et de Dropkick [voix de Justin Theroux], deux Decepticons qui s’allient avec les agents du Secteur 7 dont Jack Burns [John Cena] pour traquer Bumblebee.

Étant donné que plusieurs éléments de l’intrigue brisent la continuité établie dans les autres opus de la franchise, BUMBLEBEE est bel et bien un reboot et non un antépisode. Le film comporte tout de même quelques clins d’œil aux autres œuvres de la saga. Comme je l’ai mentionné plus tôt, le long métrage s’inspire des films d’aventure des années 80-90 où la présence de scènes pleines de cœur et d’humour l’emporte sur les séquences d’action. Steven Spielberg, l’un des producteurs exécutifs a manifestement influencé le contenu du film. Le scénario écrit par Christina Hodson emprunte des éléments de E.T. de Steven Spielberg, de The Iron Giant de Brad Bird et de Short Circuit de John Badham. Le ton est donc très différent des films de Michael Bay. Le côté grandiose et épique a été enlevé pour donner une œuvre plus centrée sur les personnages. Cela ne rend pas l’œuvre parfaite, bien au contraire. Personnellement, j’aurai enlevé quelques scènes des membres de la famille de Charlie (qui sont à la limite presque agaçants) ainsi que des segments typiques de films d’ados où Charlie se fait intimider par une fille plus populaire. Néanmoins, la scène où Bumblebee aide Charlie à prendre sa revanche est hilarante et est, selon la réaction du public, le moment le plus drôle du film.

En limitant le nombre de Transformers dans BUMBLEBEE, cela permet de les caractériser davantage. Les Decepticons ont plus de dialogues. J’ai bien aimé la performance vocale d’Angela Bassett qui adopte aisément un ton menaçant. Dropkick est impitoyable et n’hésite pas à tuer tandis que Shatter est plus concentrée sur la réussite de la mission.

Bumblebee est absolument adorable! Le fait qu’il a perdu la mémoire et qu’il se trouve sur une planète inconnue lui confère une vulnérabilité et une innocence enfantine. Il est mignon et drôle dans tout ce qu’il fait. Lorsque le scénario le demande, il démontre un côté totalement badass. Le personnage n’aurait pas pu être aussi attrayant sans l’excellente animation numérique de son visage. Malgré qu’il ne parle pas, ses expressions de peur et de tristesse se lisent facilement.

Hailee Steinfeld donne une interprétation exemplaire de Charlie, un personnage plus développé que ceux interprétés par Shia LaBeouf ou Mark Wahlberg. La jeune actrice qui a été révélée au grand jour dans True Grit en 2010 accumule les bonnes performances au cinéma par sa capacité d’exprimer les émotions fortes avec authenticité. Il ne faut pas oublier que lors du tournage de toutes ses scènes avec Bumblebee, elle a dû interagir avec un personnage inexistant qui a été conçu plus tard à l’aide des effets numériques. La complicité qui se développe entre Charlie et Bumblebee est charmante et aide chacun à évoluer. Un parallèle peut être fait entre les deux : Charlie doit redevenir à ce qu’elle était avant la mort de son père tandis que Bumblebee doit redevenir le brave soldat qu’il était sur Cybertron.

L’œuvre cinématographique est imbibé de la nostalgie des années 80. En plus des nombreuses chansons qui reflètent l’époque, l’apparence des Transformers se base sur les jouets de la génération 1. Les séquences d’action et les chorégraphies des combats sont inventives et, contrairement à celles des films de Michael Bay, sont faciles à suivre.

Ralliant humour, cœur et action, le film famille BUMBLEBEE qui est destiné autant aux jeunes enfants qu’aux adultes prend l’affiche le 21 décembre prochain en Amérique du Nord.   


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique DVD] GUNDALA - RISE OF A HERO

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D