Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

9/16/2016

[Critique Cinéma] BLAIR WITCH

Critique par Anna Li ( )
En 1999, THE BLAIR WITCH PROJECT a pris l’affiche dans les cinémas. Doté d’un budget modeste de 60 000 $, il a fait fureur parmi les cinéphiles dont certains croyaient que ce qu’ils voyaient à l’écran s’est réellement passé. Le film, récoltant des millions au box-office, a créé un engouement pour les films de pellicule retrouvée. La suite, Book of Shadows : Blair Witch 2 sorti l’année suivante s’est avéré être un navet. Faisant fi du scénario du film précédent, BLAIR WITCH d’Adam Wingard (You’re Next — Lire ma critique) est une suite directe du long-métrage original.



Les événements de BLAIR WITCH se passent au mois de mai 2014. À la suite du visionnement sur YouTube d’une vidéo mise en ligne par Darknet666 (Wes Robinson) où James (James Allen McCune) croit reconnaître sa grande sœur Heather (personnage dans The Blair Witch Project), James est persuadé qu’elle serait toujours en vie quelque part dans la forêt Black Hills, à Burkittsville au Maryland. Malgré que cela fait 20 ans qu’elle est disparue et que les autorités policières n’ont jamais retrouvé la cabane où la vidéo prend fin abruptement, James décide de s’y rendre en compagnie de ses amis Lisa (Callie Hernandez), Peter (Brandon Scott) et Ashley (Corbin Reid) pour espérer la retrouver. Lisa veut documenter le tout pour son cours de cinéma. En route, ils rendent visite à Darknet666 et sa copine Talia (Valorie Curry) qui refuse de révéler où il a retrouvé la vidéo à moins de venir avec eux. Armés de leurs caméras, les six partent à la recherche de Heather.

 Le scénario de BLAIR WITCH est familier. Comme pour tous les films d’horreur found-footage, le long-métrage commence tranquillement avant de devenir une situation de plus en plus désespérée pour nos protagonistes au fur et à mesure que l’histoire avance. Certaines décisions stupides de personnages créent l’incrédulité comme lorsque Ashley décide de grimper un arbre alors qu’elle est grièvement blessée à la jambe. Les jump scares sont efficaces, mais comme le rétorque Lisa, c’en devient lassant. Les événements arrivent à garder notre intérêt durant une grande partie du film. Le backstory de Elly Kedward, la sorcière Blair, est entre autres révélé plus en profondeur. Ce n’est lorsque les personnages arrivent dans la cabane que cela devient moins intéressant. Le film met alors une succession de séquences similaires où les personnages se heurtent à uuneporte close et où le décor change magiquement. 

 Les acteurs qui me sont tous inconnus jouent bien le jeu en particulier Callie Hernandez qui exprime aisément toute la terreur de son personnage. 

Le groupe dispose d’équipement moderne dont des caméras attachées à l’oreille qui permettent le libre mouvement. Ils font également l’usage d’un drone. Les séquences tournées de manière saccadée pour toutes les scènes d’action (dont certaines presque incompréhensibles) ne plairont pas à ceux qui ont mal au cœur en voyant ce genre de scènes. 

 BLAIR WITCH ne réinvente rien au genre. À voir au cinéma si vous avez aimé le film original.  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de l'année!

[Critique Cinéma] MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D