Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

4/02/2015

[Critique • Cinéma] FURIOUS 7

Court synopsis
Le grand frère d'Owen Shaw jure vengeance aux membres de la bande de Dom Toretto. 

Critique

Il y a 14 ans, le film The Fast and the Furious sortait au cinéma. Qui aurait cru que ce serait le début d'une franchise de films extrêmement populaire. Selon moi, elle est l'une des franchises dont la qualité ne s'est pas essoufflée au fil du temps. Le plus récent opus, FURIOUS 7 occupe une place spéciale dans notre coeur, car il est le dernier film à mettre en vedette Paul Walker, décédé d'un accident de voiture. C'est l'australien James Wan, connu pour avoir réalisé Saw, The Conjuring et Insidious qui est maintenant aux commandes de cette suite qui, par les poursuites automobiles rocambolesques, les bagarres impitoyables, la musique tonitruante, les sauvetages in extrémis et les femmes à moitié vêtues sauront satisfaire les fans de cette franchise. Comme on peut le constater dans le titre avec le retranchement du mot « Fast » le scénario est moins centré sur les courses de rues et les voitures modifiées. 

Environ un an après les événements de Fast & Furious 6 où nos héros contrecarrent les plans de Owen Shaw, ils vivent maintenant une vie paisible à Los Angeles. Brian (Paul Walker) forme une petite famille avec Mia (Jordanna Brewster) et son fils tandis que Dom (Vin Diesel) tente de ressurgir les souvenirs de Letty qui souffre d'amnésie en l'amenant aux Race Wars. Deckard Shaw (Jason Statham), un assassin Black Ops désire de venger de son petit frère Owen. Il tente d'abord de tuer Hobbs (Dwayne Johnson), pour ensuite causer l'accident entraînant la mort de Han à Tokyo (comme on l’a vu durant la scène après le générique dans l’opus précédent) pour finalement provoquer l'explosion du domicile de Dom. Nos héros devront à nouveau unir leurs forces pour affronter ce nouvel ennemi. One last ride! 

Le taux de testostérone a toujours été élevé dans cette série de films et pour FURIOUS 7 les choses n'ont pas été faites différemment. Jason Statham et Tony Jaa (connu pour la trilogie Ong Bak) sont une addition importante à la distribution. Durant la scène initiale du film où Deckard Shaw sort d’un hôpital qu’il a saccagé nous montre à quel point il est une personne à craindre. Il est un « shadow » qui est sorti de l’ombre pour pouvoir se venger. Dom est le seul qui pourra lui tenir tête. Les combats à mains nues sont excitants, très bien chorégraphiés. Les scènes de combats sont très diversifiées et font preuve d’originalité. Le tout est bien filmé et la caméra suit efficacement le déroulement de l’action, ce qui permet d’admirer pleinement les duels. Michelle Rodriguez botte également des derrières lorsque son personnage se retrouve face à face à une équipe féminine de sécurité dirigée par Kara (Ronda Rousey, championne de MMA) durant un party luxueux. Une bataille en robes et talons hauts est donc au rendez-vous! 

Les fans de Dwayne Johnson seront un peu déçus de la présence minimale de l'acteur dans le film le personnage de Hobbs étant alité à l’hôpital durant une majeure partie des événements. Par contre, dans les scènes où il apparaît, il a amplement l'occasion de montrer son côté badass ou nous faire rire avec ses "one-liners" cheesy. Kurt Russell interprète Mr. Nobody, un énigmatique agent du gouvernement qui recrute l’équipe de Dom et lui donne la mission de sauver une hackeuse nommée Ramsey (Nathalie Emmanuel) enlevée par le mercenaire Mosi Jakande (Djimon Hounsou). Ramsey est l’inventeur du God’s Eye, un programme qui permet de trouver et de traquer une personne peu importe où elle se trouve sur la planète. Cette mission les amènera à Abu Dhabi en passant par les montagnes d’Azerbaijan. 

Certaines scènes d’action sont complètement tirées par les cheveux et les voitures défient les lois de la gravité. Malgré tout, cela ne nuit pas au divertissement. Les mésaventures vécues par nos héros sont toujours aussi palpitantes comme la scène où Brian est sur le point de tomber en bas d’une falaise et est sauvé par Letty au dernier moment. (Cette scène a causé des applaudissements dans la salle durant le visionnement.) La bande sonore du film est toujours aussi intense, dynamique et s’adapte parfaitement aux scènes. 

Comme le tournage du film n’était pas terminé lorsque Paul Walker est décédé le 30 novembre 2013, la production a dû se servir des doublures des frères Cody et Caleb Walker pour compléter le film. Le visage de Paul a ensuite été numériquement ajouté à ces scènes. Le résultat est tellement réaliste qu'il est difficile de distinguer quelles sont les scènes qui ont été tournées sans la présence de l'acteur. 

La dernière scène du film où l’on entend le monologue de Vin Diesel ainsi que l'hommage à Paul Walker par le biais d'un montage vidéo arrivera peut-être à vous soutirer quelques larmes. La chanson See You Again de Wiz Khalifa qui accompagne cette séquence met en évidence le thème de la famille qui a toujours occupé une place prépondérante dans la franchise. 

Paul Walker était un acteur versatile qui possédait une forte présence scénique. R.I.P. Paul!

D'autres t-shirts a ajouter à ma collection de t-shirts de films! Woohoo!

http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] DOCTOR SLEEP

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D