Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

8/10/2018

[Critique Cinéma] SLENDER MAN

Critique par Anna Li ( )
⭐⭐Il n’a fallu que de deux images publiées sur le forum de discussion Something Awful par Eric Knudsen sous l’alias Victor Surge en 2009 pour que Slender Man devienne un mème. Depuis, le personnage surnaturel a fait l’objet de plusieurs légendes, photos truquées et même de deux jeux vidéo. En 2012, le personnage a ravivé les discussions et a fait les manchettes lorsque deux adolescentes du Wisconsin ont poignardé leur camarade 19 fois et on prétendu par la suite le faire pour impressionner Slender Man. C’est donc sans surprise que l’idée est venue de transposer le personnage sur le grand écran. SLENDER MAN du cinéaste Sylvain White s’avère être un film d’épouvante décevant ne rendant aucunement justice au personnage. 

L’histoire se déroule dans la petite ville de Winsford. Lors d’une soirée pyjama, Hallie [Julia Goldani Telles], Wren [Joey King], Chloe [Jaz Sinclair] et Katie [Annalise Basso], quatre amies curieuses décident de faire appel au Slender Man. Cet être maléfique peut être appelé en visionnant une vidéo disponible sur Internet et c’est ce qu’elles font. Une semaine plus tard, l’une d’entre elles disparaît sans laisser de traces lors d’une sortie scolaire dans un cimetière historique (!). Persuadées que Slender Man l’a enlevée, les trois amies devront tenter de faire la lumière sur ce qui s’est passé avant que leurs hallucinations et imaginations fertiles prennent le dessus et qu’elles deviennent elles-mêmes victimes de Slender Man. 

SLENDER MAN était l’occasion parfaite de développer ou de créer une mythologie derrière le personnage qui avouons-le n’est plus aussi populaire qu’il y a quelques années. Qui est Slender Man? D’où vient-il? Où vont les enfants lorsqu’ils se font kidnapper? Malheureusement, le scénario David Birke n’invente rien et ne répond à aucune question. En fait, l’histoire n’est qu’un ramassis d’idées qu’on retrouve dans d’autres films d’horreur (The Ring, Nightmare on Elm Street, Evil Dead, IT pour ne nommer que ceux-là) et réorganisées de manière à créer un scénario semi-cohérent. Par ailleurs, on oublie de nous révéler le sort de certains personnages. Chloe et Tom [Alex Fitzalan] disparaissent complètement de l’histoire sans qu’il y ait de résolution.

Les séquences d’horreur manquent de suspense et de tension. Aucune n’effraie et certaines frôlent même le ridicule. La scène de la "date" entre Hallie et Tom est absolument hilarante sans le vouloir. Il n’y a aucune originalité dans les scènes et on réutilise même parfois la même idée. Trois séquences de cauchemars dans un film de 90 minutes? Slender Man fait un appel vidéo pour effrayer une victime et plus tard fait exactement la même chose à une autre personne. De plus, certaines scènes sont présentées au ralenti pour aucune raison. Dans les séquences qui se déroulent dans la forêt ou dans la noirceur, c’est difficile de discerner ce qui se passe.

J'admets que la trame sonore composée par Ramin Djawadi est le seul élément positif du film.

Si vous avez déjà joué au jeu vidéo Slender: The Eight Pages mettant en vedette Slender Man, vous constaterez que c’est bien plus effrayant et divertissant que toutes les scènes du film. SLENDER MAN est possiblement l’un des longs-métrages d’horreur les plus nuls de l’année.  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

SUSPIRIA (2018) - explications

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D