Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

5/05/2017

[Critique • Cinéma] GUARDIANS OF THE GALAXY VOL 2 (IMAX3D)


Par Anna Li
​☆☆☆☆☆Les Gardiens de la Galaxie sont entraînés dans une toute nouvelle aventure lorsque Ego [Kurt Russell] se présente à l’improviste et prétend être le père de Peter Quill [Chris Pratt]. 


​Sorti en 2014, GUARDIANS OF THE GALAXY s' est avéré être un phénomène au box-office mondial récoltant plus de 770 millions de dollars. Le film qui raconte les aventures d’un groupe de personnages excentriques m’avait charmé (ma critique est disponible ici). Suite au visionnement du second volet, complètement emballée par le spectacle cinématographique que je venais d’assister, je me suis exprimée: "WOW!!! Excellent! 5/5!!!" Après mûre réflexion, GUARDIANS OF THE GALAXY VOL. 2 n’est pas parfait, mais ne comporte rien d'assez grave pour nuire à son appréciation.

L’histoire commence sur Terre au Missouri en 1980. Un jeune homme [Kurt Russell] séduit Meredith Quill. (J’ai été très surprise d’apprendre que Kurt Russell a été rajeuni grâce à des effets de maquillage et non pas par le motion-capture/CGI!) 34 ans plus tard et quelque temps après les événements du premier film, les Gardiens sont mandatés par le peuple Sovereign de protéger des batteries de l’Abilisk, un énorme monstre tentaculaire. Alors que le combat fait rage, toute notre attention est portée sur Baby Groot [voix de Vin Diesel] qui danse au son de la musique pendant cinq minutes. Au terme du combat, Trash Panda... oups je veux dire Rocket Raccoon [voix de Bradley Cooper] a la brillante idée de voler quelques batteries. La relation entre les Sovereign et les Gardiens dégénère rapidement et ces derniers sont obligés de fuir. Pourchassé par l’armada de Sovereign, le vaisseau de nos héros s’écrase sur la planète Berhart. Quelques instants plus tard, un autre vaisseau atterrit. À son bord, Ego [Kurt Russell] et Mantis [Pom Klementieff], sa protégée. Ego prétend être le père de Peter Quill [Chris Pratt] et désire l’amener sur sa planète. Ego, Mantis, Peter Quill, Gamora [Zoe Saldana] et Drax [Dave Bautista] se rendent sur la planète d’Ego laissant derrière eux Rocket et Groot qui doivent effectuer les réparations du vaisseau spacial.

D’emblée, l’humour est plus présent que dans le premier volet. GUARDIANS OF THE GALAXY VOL. 2 est le film qui comporte le plus de blagues toutes les œuvres cinématographiques de Marvel. Certaines blagues tombent à plat ou sont un peu forcées, ce qui n’a provoqué aucune réaction de la part du spectateur. D’autres se présentent durant des moments moins opportuns (i.e. le caméo de David Hasselhof lors d’une séquence sérieuse, l'apparition de Pac Man, etc). Le moment le plus comique pour moi est la déformation hilarante des visages des personnages alors qu’ils voyagent dans un vaisseau qui atteint plusieurs fois la vitesse de la lumière. L’humour et les moments sérieux sont assez bien balancés et ne soyez pas trop surpris de verser une larme durant une scène touchante (le film en contient plusieurs). Chacun des personnages principaux possède un arc dramatique ou émotionnel. En fait, les vilains du premier volet Yondu Udonta [Michael Rooker qui a un rôle beaucoup plus grand qu’anticipé] et Nebula [Karen Gillan] amènent également une charge émotionnelle au récit. On apprend par exemple d’où vient la haine que Nebula ressent envers sa sœur Gamora ou la véritable raison pour laquelle Yondu a décidé de garder Peter Quill après l’avoir enlevé de la planète Terre.

Certains n’apprécieront probablement pas l’aspect segmenté de l’intrigue. Tous les personnages sont séparés en petits groupes pour une partie du récit (Peter Quill et Ego; Gamora et Nebula; Drax et Mantis; Rocket, Groot et Yondu). Le film passe donc de sous-intrigue à sous-intrigue jusqu’au moment où les personnages doivent se réunir pour combattre le vilain principal. La nature fragmentée du récit permet à chaque personnage de se développer. Yondu est le personnage qui évolue le plus au cours du récit. Au dénouement, votre opinion négative de lui aura complètement disparu. Tous les acteurs, les anciens comme les nouveaux venus, s’adonnent à merveille dans l’interprétation de leur personnage.

Comme le long métrage mise davantage sur le développement des personnages, son intrigue est reléguée au second rang. On ne sait pas quel est le danger qui menace l’univers avant qu’il nous soit soudainement révélé dans le dernier tiers du film, juste avant la dernière séquence d’action. Les motivations du vilain sont expliquées en détail à ce moment-là et font du sens. Durant les séquences d’action, chaque personnage a l’occasion de nous montrer son côté badass. La scène où Yondu démolit tous ses adversaires sans broncher à l’aide de sa flèche est la plus mémorable. La séquence d’action de Rocket dans la forêt de Berhart arrive au deuxième rang en terme de "badasserie".

I AM GROOT! Je le prédis tout de suite: Baby Groot est le personnage le plus cute et le plus adorable que vous verrez au cinéma en 2017! Impossible de ne pas tomber sous son charme. Il attendrit même le cœur d’un vilain qui mentionne qu’il est "Too adorable to kill". Groot n’est pas surutilisé dans le film. Il est donc impossible de se lasser de lui. La seule blague de Groot qui s’éternise est celle où il doit trouver un objet appartenant à Yondu.

La conception des différentes planètes dans lesquelles évoluent les personnages est parfaite, les couleurs vives utilisées rendent parfois le tout psychédélique. Le film est donc à voir sur le plus gros écran de cinéma possible: IMAX 3D. De plus, l’effet pop-up du 3D ajoute à l’expérience. Similairement au premier opus, les références à la pop culture sont omniprésentes (Knight Rider, Pac man, Mary Poppins, etc). La seule que je n’ai pas comprise est celle de Cheers, car je n’ai jamais regardé cette télésérie. La trame sonore et les différents morceaux du Awesome Mix Vol 2 accompagnent parfaitement les scènes, chaque morceau semble avoir été choisi méticuleusement pour créer des émotions chez le spectateur. La chanson Father & Son de Cat Stevens est entendue au bon moment, rendant l’épilogue touchant. Dans la dernière image du film, Rocket Raccoon admire un spectacle visuel la larme à l’œil. Cela représente exactement la réaction que j’ai eue: émue par l’épilogue du long métrage. (Pour un film de Marvel, c'est une première.) Wow!

GUARDIANS OF THE GALAXY VOL. 2 est un incontournable du cinéma. À voir absolument! 

 ** Comme pour tous les films de l’Univers cinématographique de Marvel, restez jusqu’à la toute fin du générique.** C’est également une bonne idée de porter votre attention sur les images qui défilent sur l’écran, vous pourriez y voir le cameo d’un certain acteur connu. Ma description des cinq séquences supplémentaires se trouve ici.  


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de l'année!

[Critique Cinéma] MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D