Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

3/02/2017

[Critique • Cinéma] LOGAN

Critique par Anna Li ( )
Dans LOGAN, l’acteur Hugh Jackman revisite pour la 9e et dernière fois (n’oubliez pas ses caméos!) le rôle de James « Logan » Howlett a.k.a Wolverine. James Mangold qui nous avait donné The Wolverine signe un volet qui s’avère être différent de tous les autres films de la franchise X-Men et beaucoup plus sombre qu’anticipé.


LOGAN commence en 2029. L’humanité a repris le dessus sur les mutants qui sont en voie d’extinction. Aucune naissance d’un mutant n’a été décelée depuis les 25 dernières années. Il n’en reste que trois qui se terrent dans une raffinerie au Mexique : le Professeur X [Patrick Stewart], Wolverine [Hugh Jackman] et Caliban [Stephen Merchant], un mutant albinos qui peut traquer les autres. On ne connaît pas exactement la raison de la disparition des autres mutants (certains indices sont révélés durant l’histoire, mais jamais explicitement). Logan et Charles Xavier ne sont plus l’ombre d’eux-mêmes. Charles est maintenant un nonagénaire et est en proie à des « crises » qui paralysent tous les gens autour et semble souffrir d’Alzheimer/démence. Logan, dépressif, alcoolique et très mal en point tant au niveau physique que psychologique, travaille à El Paso comme chauffeur de limousine et espère amasser les fonds nécessaires pour l’achat d’un bateau qui les permettrait de vivre sur l’océan, loin de la civilisation. Dans ses périodes de lucidité, Charles mentionne la présence d’un autre mutant dans les environs. Cette mutante est Laura [Dafne Keen], une adolescente mexicaine qui s’est récemment évadée de Transigen, une compagnie pharmaceutique. Elle désire se rendre dans le Dakota du Nord où ils seront en sécurité. Refusant d’abord de l’aider, Logan change d’avis lorsqu’une somme impressionnante d’argent lui est proposée en échange et il constate les pouvoirs de Laura. Traqués par Donald Pierce [ Boyd Holbrook], chef de sécurité de Transigen et de ses truands, les mutants entreprendront un périple à travers les États-Unis vers Eden, le sanctuaire pour mutants.

Le scénario très sombre de LOGAN peut paraître déprimant, mais les fans de la franchise apprécieront la profondeur de l’histoire et les moments dramatiques. Le long métrage qui s’avère être un road trip movie ressemble plus à un western qu’un film de super héros. Les personnages évoluent dans des environnements en ruine et les décors ne sont pas futuristes même si l’action se déroule en 2029.

Wolverine est vieillissant et n’est plus réellement animé par une volonté d’aider les autres. Dans ce volet, Hugh Jackman a dû explorer davantage la gamme des émotions et exprime aisément des sentiments très négatifs. Il se donne à fond dans ce rôle qu’il interprète pour l’ultime et dernière fois. Il ira même jusqu’à pleurer pour une des rares fois. Dafne Keen, la jeune actrice qui incarne le rôle de Laura m’a particulièrement impressionnée par son talent indéniable. C’est elle-même qui a exécuté la majorité de ses cascades et elle a effectué de façon spectaculaire les chorégraphies de combat pour l’âge qu’elle a. Il s’agit de sa toute première apparition au cinéma. Le personnage est quasi muet, mais on n’a pas besoin de l’entendre parler pour comprendre ce qu’elle ressent. Ses expressions faciales nous dévoilent tout. Patrick Stewart donne également une bonne performance. Dû à l’âge avancé du Professseur X, il n’a plus le contrôle de ses émotions et se montre plus émotif qu’à l’habitude. J’ai bien aimé la dynamique (très poignante à certains moments) entre le Professeur X et Logan qui s’apparente à une relation père-fils. Comme dans la plupart des films tirés de personnages de bandes dessinées, le vilain principal est faible et sous-développé. Il est peu présent et ses motivations sont si peu significatives que le spectateur ne s’en souviendra plus quelque temps après avoir vu le film. 

Comme toujours, les séquences d’action en mettent plein la vue. Plus violentes et brutales que jamais, on voit carrément les adversaires se faire découper en morceaux. Laura est impitoyable. Elle est extrêmement létale et massacre sans pitié les individus sur son chemin. Comme LOGAN n’est pas vraiment un film de superhéros, la séquence finale d’action n’est pas des plus spectaculaires. La scène ne contient pas d’artifice et rien ne nous éblouit. Par ailleurs, les effets spéciaux sont tellement bien réalisés qu’il est difficile de déterminer quelle technique a été employée (surtout celle utilisée pour un certain vilain que je ne nommerais pas ici). Les scènes de décapitation et de mutilation sont extrêmement saisissantes.  Le langage des personnages principaux (même celui du Professeur X) est plus cru et vulgaire. Ils ne passent pas par quatre chemins pour transmettre le fond de leur pensée.

Juste un conseil avant de conclure : ne pas visionner LOGAN si vous êtes moindrement déprimé. Malgré qu’il est excellent dans l’ensemble, il est sans aucun doute le film le plus déprimant de TOUTES les œuvres cinématographiques de Marvel. 

LOGAN marque le chant du cygne de Hugh Jackman dans le rôle de Wolverine. À voir au cinéma. 


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de l'année!

[Critique Cinéma] MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D