Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

5/03/2016

[Critique • Cinéma] Marvel’s CAPTAIN AMERICA: CIVIL WAR

Synopsis officiel
L’équipe des Avengers se sépare en deux camps lorsque le gouvernement met sur pieds une instance gouvernementale qui devra les superviser; l’un dirigé par Steve Rogers et son désir de voir les Avengers demeurer libres de défendre l’humanité sans interférence du gouvernement et l’autre, suivant Tony Stark et son choix surprenant de soutenir la supervision et le système de responsabilité du gouvernement.
  
Critique (Avant toute chose, même si j’évite les spoilers, je vous conseille de ne lire cette critique qu’APRÈS avoir vu le film. Si vous voulez savoir si ça vaut la peine d’aller le voir en salle, la réponse est OUI!!!!) Cette critique sera modifiée lorsque j'aurais vu la version 3D ou IMAX 3D du film.

Après BATMAN v. SUPERMAN : Dawn of Justice (lire ma critique ici) paru plus tôt cette année qui a été accueilli froidement par la critique, CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR de Marvel est un autre long métrage mettant en scène un duel titanesque entre superhéros. Cette fois-ci Iron Man et Captain America s’affrontent. Le 3e opus de Captain America est le premier film de la Phase 3 de l’univers cinématographique Marvel qui se terminera par la sortie d’Inhumans en 2018. Avec Civil War, Les frères Anthony et Joe Russo nous ne nous donnent pas un film aussi saisissant que CAPTAIN AMERICA : WINTER’S SOLDIER (lire ma critique ici), qu’ils avaient également réalisé, mais les spectateurs y trouveront certainement leur compte.

Le film commence en 1991 alors qu’un soldat d’Hydra active le Winter Soldier (Sebastian Stan) et l’hypnotise en lui récitant une série de mots. Il lui donne ensuite une mission. Le 16 décembre, le Winter Soldier cause un accident de voiture pour y voler le contenu du coffre… Le scénario se déplace ensuite vers le temps présent au Lagos. Steve Rogers, Natasha Romanoff/Black Widow (Scarlett Johansson), Wanda Maximoff/Scarlet Witch (Elizabeth Olsen) et Sam Wilson/Falcon (Anthony Mackie) traquent Brock Rumlow/Crossbones (Frank Grillo) après qu’il s’empare d’une arme biologique. Durant la bataille qui s’ensuit, plusieurs civils sont tués. Le secrétaire d’État américain Ross (William Hurt) qui en a ras-le-bol de décès d’innocents (les événements d’Avengers, Winter Soldier et Age of Ultron) somme à tous les membres des Avengers de signer l’accord de Sovokia qui mettra tous les faits et gestes des Avengers sous la juridiction des Nations Unies. Pris de remords pour les civils tués, Tony Stark est d’accord, mais Steve Rogers refuse catégoriquement de signer. Plus tard, un incident à l’office des Nations Unies à Vienne prétendument causé par le Bucky Barnes/Winter Soldier mettra de l’huile sur le feu : Steve veut protéger son ami tandis que Tony fera tout pour l’arrêter. Par ailleurs, Zemo (Daniel Brühl) s’intéresse grandement à la mission du Winter Soldier de décembre 1991…

L’humour typique des œuvres cinématographiques de Marvel est un peu moins présent dans l’ensemble du film. La première heure du film est dépouillée de tout humour. Le ton trop sérieux et presque dépressif de cette partie ne plaira pas à tous. Ce qui n’aide pas est que pour des raisons personnelles, Tony Stark est d’humeur morose durant tout le film. Heureusement cet humour tant attendu revient en force durant la seconde moitié du film lorsque Peter Parker (Tom Holland) est introduit.

Comme toujours, les séquences d’action constituent l’élément marquant du film. La caméra était instable durant la première scène d’action, mais ce problème n’est plus présent par la suite. J’attendais avec impatience la confrontation opposant l’équipe Captain America et l’équipe d’Iron Man et je n’ai pas été déçue du résultat. Même si le combat ne dure que 17 minutes, chacun des superhéros a l’occasion de montrer ses habiletés. J’ai particulièrement aimé Ant-Man (vous le saurez pourquoi en voyant le film). C’est le personnage qui m’a causé le plus de réactions (J’ai hâte d’entendre la réaction du public lorsque je reverrais le film dans quelques jours). La scène débordait d’ingéniosité. Le mélange d’action et d’humour en a fait de cette scène la meilleure de tout le film.

Certains effets spéciaux m’ont épatée. Dans une scène on voit Tony Stark alors qu’il était un adolescent. Il est composé du visage rajeuni de Robert Downey Jr. accolé au corps d’un adolescent et cela donne malgré tout un résultat très réaliste. Les effets spéciaux sont suffisamment bien réalisés pour que la magie opère.

Le vilain principal du film est un simple mortel sans pouvoir ni force spéciale. Son rôle n’est pas assez développé ni assez flamboyant pour bien s’intégrer dans un film de superhéros. Même si ses motivations sont expliquées, j’aurai préféré un vilain avec plus de panache. Le problème ne provient pas du jeu de l’acteur, mais bien de la caractérisation du personnage par les scénaristes.

Deux nouveaux superhéros ont fait leur apparition : Black Panther et Spiderman. Le personnage de Peter/Parker Spiderman est très différent de ce à quoi on a été habitué par Tobey Mcguire et Andrew Garfield. Son très jeune âge et son innocence le rendent extrêmement sympathique. Il vole presque la vedette à tous les autres personnages du film. Il s’agit de la première fois que Black Panther apparaît dans un film en live-action. Il s’attaque à ses victimes à l’aide de ses griffes et sera intéressant de le voir évoluer dans les prochains films de Marvel. Évidemment, certains acteurs sont sous-exploités étant donné la trop grande quantité de personnages. Par exemple, on ne voit beaucoup Jeremy Renner, Emily VanCamp et Martin Freeman, l’acteur le plus sous-utilisé du film. Dans l’ensemble, le jeu des comédiens est à la hauteur et chacun s’approprie bien son personnage.

Le dénouement du film semble être un peu bâclé. Il aurait fallu une scène ou deux afin de bien clore le tout (sans compter les scènes du générique).

Même si CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR et BATMAN v SUPERMAN :DAWN OF JUSTICE ont des éléments similaires (vilain faible, ton dépressif, combat entre superhéros), CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR saura plaire à tous les cinéphiles. 

Comme dans tous les films de Marvel, portez attention au caméo de Stan Lee.
________________________________________________________________________________
**Restez assis dans votre siège jusqu’à la TOUTE FIN du générique final.** 
Si vous avez oublié de le faire, voici la description des 2 scènes :

Scène 1 (milieu du générique) : Bucky mentionne à Steve Rogers qu’il veut se faire cryocongeler jusqu’au moment où les scientifiques trouveront le moyen d’effacer le brainwashing qu’il a subit par Hydra. Steve et T’Challa sont témoins de la procédure et discutent. La caméra change de plan pour nous montrer que les personnages se trouvent au Wakanda avant de se concentrer sur la statue d’une panthère noire.

Scène 2 (à la fin du générique) : Peter Parker est dans sa chambre et joue avec un gadget électronique. Il parle à sa tante qui est dans une autre pièce. Il lui explique qu’il s’est fait battre par Steve de Brooklyn :). Soudainement, son gadget émet un faisceau lumineux rouge. Il cache son gadget lorsque sa tante vient le rejoindre dans sa chambre pour voir son œil au beurre noir et le ressort ensuite… Il dirige la lumière rouge vers le plafond pour nous montrer son signal. [Cette image-là : Spiderman Signal]. Spiderman will return est ensuite écrit dans l’écran.



http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] DOCTOR SLEEP

Archives

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D