Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

3/16/2018

[ Critique Cinéma] GRINGO / La rançon

Critique par Anna Li ( )
☆☆☆ Réalisé par Nash Edgerton (qui signe ici son second long métrage en carrière), GRINGO / La rançon (titre québécois) met en vedette une panoplie d’acteurs connus. L’humour noir et le drame ne sont pas parfaitement balancés, mais le spectateur pourra peut-être y trouver son compte.  

À Chicago, Harold Soyinka [David Oyelowo], un immigrant nigérian a toujours suivi les règles à la lettre. Contrairement à son oncle qui s’est fait une véritable fortune grâce aux arnaques nigérianes, Harold croule sous les dettes. Un jour, il apprend une rumeur selon laquelle Promethium Pharmaceuticals, la compagnie pharmaceutique pour laquelle il travaille en tant que superviseur des opérations est sur le point de fusionner avec la compagnie Powells. Si la fusion a lieu, il est certain qu’il perdra emploi. Promethium est dirigé par les co-dirigeants: son meilleur ami Richard Rusk [Joel Edgerton] et Elaine Markinson [Charlize Theron]. Richard le rassure en affirmant que la rumeur est fausse et qu'il ne va pas perdre son emploi. Après que Richard lui raconte une histoire au sujet de gorilles, des carottes et des bananes, Harold commence à voir son ami sous un tout autre jour.

Alors que les trois sont au Mexique pour un voyage d’affaires, Harold découvre que son ami lui joue dans le dos depuis qu’ils se connaissent, et cela avec la complicité d’Elaine. Le même soir, il apprend que sa femme Bonnie [Thandie Newton] le trompe et est sur le point de le quitter. Comme il n’a absolument rien à perdre, il prend une chambre dans un hôtel miteux et simule son propre enlèvement. La demande de rançon est de 5 millions de dollars. Plutôt que de payer la rançon, Richard demande à son frère Mitch [Sharlto Copley], ex-agent des forces spéciales de le libérer. Ironie du sort, Harold devient réellement la cible de ravisseurs. The Black Panther, le chef du cartel de drogue mexicain désire le kidnapper, car il croit à tort que Harold est le dirigeant de Promethium Pharmaceuticals et qu’il est le seul qui peut lui procurer la formule chimique de Cannabex une pilule faite à base de cannabis. Le séjour au Mexique de Harold ira de mal en pis.

Le principal problème de GRINGO est qu’il n’est pas vraiment drôle. Certes, l’humour est noir, mais je m’attendais à un film divertissant du même type que Game Night où les blagues se succèdent les unes après les autres. Dans GRINGO, il n’y a pas de blagues qui fonctionnent. En fait, durant certaines scènes, le spectateur ne saura même pas s’il doit rire ou non. (Est-on censé rire du fait que the Black Panther, amateur des Beatles cause du tort aux gens qui n’ont pas la même opinion que lui sur son groupe préféré?) Le seul élément véritablement "comique" est l’imbroglio de plus en plus compliqué dans lequel Harold se trouve. 

Le protagoniste principal est habilement interprété par David Oyelowo [ Selma, A United Kingdom, Queen of Katwe] qui a pour la première fois un rôle moins dramatique qu’il a l’habitude de faire. Il est presque un bouffon tant il exagère ses sentiments de peur et de douleur. Même si Harold est un pauvre type un peu naïf, les spectateurs souhaiteront qu’il se sorte vivant de cette situation compliquée. GRINGO met en scène des personnages corrompus. Elaine utilise son sex-appeal pour obtenir tout ce qu’elle veut et Richard est un homme imbu de lui-même qui se soucie peu des autres. Même si ces horribles personnages sont interprétés par des acteurs que j’apprécie bien, ils sont si peu développés qu’il est impossible de s’en faire une opinion. Par ailleurs, GRINGO aurait pu bénéficier d’une meilleure cohésion de l’histoire. Le personnage de Richard disparaît pour une grande partie du film et en fin de compte, la sous-intrigue mettant en scène Amanda Seyfried et Harry Treadaway ne sert pas à grand-chose.

Le scénario offre son lot de rebondissements, mais également plusieurs longueurs qui nuisent au rythme du film. Les séquences d’action sont bien construites et certaines scènes sont plus violentes qu’anticipées.

Pour conclure, GRINGO est un film passable. Je vous suggère d’attendre la sortie vidéo.  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de l'année!

[Critique Cinéma] MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D