Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

11/01/2017

[Critique • Cinéma] THOR: RAGNAROK



Critique par Anna Li ( )
​☆☆☆☆ Troisième volet de la franchise Thor, THOR: RAGNAROK arrive en trombe sur les écrans de cinéma. Retour sur le meilleur film de la trilogie!  

​Après les événements d’Avengers: Age of Ultron, le Dieu du tonnerre, Thor [Chris Hemsworth] a parcouru l’univers à la recherche des Infinity Stones. Dans THOR : RAGNAROK, il s’est fait capturer par Surtur, un immense démon enflammé. Ce dernier souhaite que le Ragnarok (la destruction prophétique du royaume d’Asgard) se produise. Thor parvient à le vaincre en lui arrachant sa couronne et retourne chez lui. À Asgard, Odin [Anthony Hopkins] est porté disparu. Loki [Tom Hiddleston] a usurpé le trône asgardien grâce à ses pouvoirs d’illusion pendant son absence. Thor démasque rapidement son frère et les deux se rendent ensuite sur Terre. Thor a une discussion avec Doctor Strange qui lui révèle où se trouve Odin. Ils retrouvent ce dernier en Norvège. Leur père « disparaît » après leur avoir fait part de quelques révélations. Arrive alors Hela [Cate Blanchett], déesse de la Mort qui se proclame souveraine d’Asgard. Comme elle détruit le marteau de Thor sans le moindre effort, il apparaît évident que les frères n’ont aucune chance de la vaincre. Les deux s’enfuient grâce au Bifrost, mais ils sont poursuivis par Hela qui les éjecte du faisceau lumineux. Thor se retrouve alors coincé sur la planète Sakaar, le dépotoir de l’univers. Il se fait emprisonner par le Grand Master [Jeff Goldblum], chef de la planète. Loki quant à lui a obtenu les bonnes faveurs du chef et n’est donc pas malmené. Pour pouvoir recouvrer la liberté et retourner à Asgard afin de sauver son peuple des griffes de Hela et de la prophétie de Ragnarok, Thor devra d’abord vaincre le grand champion du « Contest of Champions » lors d’un combat de gladiateurs...

Mentionnons d’abord l’ambiance du film. On remarque dès le départ que le ton est plus léger, qu’on essaie de rendre l’atmosphère plus amusante qu’à l’habitude. Le film est parsemé de gags même dans les moments les plus dramatiques. Le personnage de Thor est moins sérieux et plus accessible. Il a perdu son air de supériorité et n’adopte plus l’intonation shakespearienne. Il se montre même parfois vulnérable pour ne pas dire ridicule. L’humour omniprésent du film pourrait paraitre un peu trop enfantin, ce qui pourrait déplaire certains spectateurs. Les enfants aimeront toutes les blagues sans aucun doute. Contrairement, aux autres volets de la franchise, l’univers dans lequel évoluent les personnages est beaucoup plus extravagant. La planète Sakaar est hyper colorée et éclatée et semble être sortie tout droit d’un comic book. Le chef de la planète, le Grandmaster qui se montre parfois cruel envers ses sujets a une apparence et une personnalité excentrique qui détonnent un peu avec le côté sombre usuel des vilains de la franchise. Même la trame musicale reflète cette ambiance légère et enjouée du film. La chanson Immigrant Song est un excellent choix pour accompagner quelques scènes.

Un gros progrès apporté au film est l’absence des personnages de Nathalie Portman et plus particulièrement Kat Dennings qui personnellement m’énervaient beaucoup. Conséquemment, on ne retrouve aucune romance dans ce volet, ce qui le rend plus intéressant et diminue les moments de longueurs. Valkyrie [Tessa Thompson] aurait très bien pu être la nouvelle conquête romantique de Thor, mais heureusement ce n’est pas le cas. Le personnage de Hulk est plus présent et est plus loquace que jamais. Ainsi, on peut mieux apprécier la bromance qui l’unit à Thor. On sent davantage leur connexion. Les effets spéciaux utilisés pour créer les personnages numériques tels que Hulk, Korg et Surtur sont à la fine pointe de la technologie permettant ainsi des visages plus expressifs. En ce qui concerne Hela, similairement à la plupart des vilains de l’univers cinématographique de Marvel, elle est sous-développée. De plus, j’aurai aimé qu’elle soit un peu plus présente, mais au moins Cate Blanchett fait un excellent boulot. Par ailleurs, les séquences d’action sont bien construites et divertissantes. J’ai particulièrement apprécié la première scène de combat qui oppose Thor, Sulfur et ses malfrats. Si tout le long métrage avait été aussi enlevant que cette scène, je lui aurais attribué une note parfaite.

THOR: RAGNAROK est l’un des films les plus divertissants de 2017. Vous n’aurez pas « Thor » de le voir au cinéma! Thor sera de retour dans Avengers: Infinity War!


Comme on peut s’y attendre, THOR: RAGNAROK présente deux séquences supplémentaires (une au milieu du générique et une à la toute fin).

Scène 1: Thor et son frère Loki sont toujours à bord du vaisseau spatial en direction de la Terre. Loki lui demande si c’est une bonne idée d’aller se réfugier sur Terre. Thor rétorque que tout va bien se passer quand tout à coup, un immense vaisseau se présente devant eux! Même si la scène ne le confirme pas, ça ne peut être que Thanos dont la présence dans l’Univers cinématographique de Marvel a déjà été révélée.

Scène 2: On est de retour sur la planète Sakaar. Le Grandmaster émerge de son vaisseau et se trouve entouré par les habitants qui se sont rebellés contre lui. Il leur mentionne que la révolution a été un franc succès avant d’ajouter qu’il s’agit d’une égalité (It's a tie!)  


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

HEREDITARY - Analyse et explications

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D