Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

10/18/2014

[Critique • Cinéma] FURY

Synopsis
En avril 1945, durant la fin de la Seconde Guerre mondiale, le sergent Wardaddy et son équipe tenteront de frapper l'Allemagne Nazie à bord d'un tank.

Note:
Critique

FURY est le plus récent film du réalisateur David Ayer (End of Watch). Il met en vedette Brad Pitt dans le rôle de Wardaddy. 

Au début du film, le groupe dirigé par Don « Wardaddy » Collier a récemment perdu un de ses membres. Le moral est à son plus bas. Wardaddy doit tout de même veiller au bien-être de l’équipe. Lorsque le jeune Norman Ellison se joint au groupe, Wardaddy devra en faire un vrai soldat, car la survie du groupe en dépend. Il est dans l’armée depuis 8 semaines et n’a reçu qu’une formation de dactylographe avant d’être envoyé au combat. Il croit tout simplement qu’il y a eu une erreur. Norman n’a donc aucune expérience dans un tank, mais devient le copilote du Fury. Il devra donc s’adapter à la dure réalité de la guerre et ce, très rapidement. Au fur et à mesure des événements, il se désensibilisera aux horreurs dont il est témoin. Il est le personnage dont le public peut s’identifier. Les autres membres de l’équipage sont : Trini « Gordo » Garcia , le pilote qui sombre ses problèmes dans l’alcool; le chargeur de minutions Grady « Coon-Ass » Travis et Boyd « Bible » Swan le tireur. Le film s’attardera sur une journée particulièrement intense des membres du Fury. 

Les cinq acteurs jouent très bien leurs rôles et possèdent une bonne chimie entre eux. Tout comme dans Inglorious Basterds où il jouait un rôle similaire, Brad Pitt est excellent dans le rôle de celui en charge qui doit donner des ordres aux autres pour s’assurer de leur survie. Mais derrière cet homme sûr de lui se cache également un homme ravagé par la guerre. Étonnamment, c’est Shia Labeouf dans le rôle de Boyd Swan, un tireur aux fortes croyances religieuses qui m’a le plus impressionnée. Par ses frasques publiques, il n’est vraiment pas un de mes acteurs préférés, mais il donne ici une performance exemplaire. Il incarne le personnage le plus émotionnel des cinq, vous le verrez pleurer plusieurs fois durant le film. Mentionnons aussi Jon Bernthal (Shane dans The Walking Dead) qui personnifie Grady Travis. Grady embête Norman à plusieurs reprises, est un bully et est un véritable « asshole » dans quelques scènes, mais n’empêche qu’on ressent de l’empathie pour lui. Je ne peux pas imaginer un autre acteur dans ce rôle. 

Les séquences d’action sont excellentes, brutales et empreintes de réalisme. Le film montre avec authenticité les horreurs de la guerre telles que des piles de corps sur la rue, attendez-vous donc à voir du gore et du sang. Le combat Fury vs le tank Nazi et le combat final qui a lieu lorsque le groupe est à court de minutions sont les meilleurs moments du film. La caméra est souvent fixée sur les personnages dans le tank, ce qui nous permet d’être au centre de l’action. La cinématographie est excellente et la trame sonore accompagne bien l’action. 

Le seul passage du long-métrage qui m’a embêtée est lorsque Wardaddy et Norman visitent l’appartement de deux femmes allemandes pour prendre une pause. Et lorsque je dis qu’ils prennent une pause, c’est une vraie de vraie : Wardaddy prend le temps de se raser pendant que Norman est en compagnie d’une jeune femme… Cette séquence, d’une durée de 30 minutes m’a semblé interminable et tue complètement le rythme du film. Je ne crois pas être la seule à avoir cette opinion, car plusieurs personnes se sont levées pour aller aux toilettes durant la projection du film à ce moment-là… Bien que cette séquence ne soit pas totalement inutile, car il y a une certaine tension entre les personnages lorsque le reste du groupe vient les rejoindre et on n’y apprend plus sur leurs expériences de la guerre, elle aurait très bien pu être condensée. Mettre une scène pareille de 30 minutes dans un film de guerre d’une durée de 2 h 15, c’est beaucoup trop long. 

Un autre problème est qu’il est parfois difficile de comprendre les dialogues. Les personnages s’expriment avec un ancien accent américain. Je ne regarde que les films américains dans leur version originale, mais j’aurai eu besoin de sous-titres durant certains passages. 

Bref, je crois que l’appréciation générale du film va dépendre de la scène de 30 minutes que j’ai mentionnée ci-haut. Pour ne rien spoiler je n’en ai pas fait une description détaillée. Par contre, les séquences d’action sont une excellente raison de voir FURY au cinéma. .

**Ma prochaine critique: soit MAPS OF THE STARS ou JOHN WICK.**


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

[Critique Cinéma] RAMBO: LAST BLOOD

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

HELLO WORLD! Ayant passé une partie de ma vie à ne faire que des maths (un baccalauréat que j'ai complété!), je n'ai peut-être plus la même plume qu'autrefois... Malgré tout, j'espère que vous apprécierez mes critiques de films et autres articles!

**Aux personnes qui partagent mes articles sur internet**: cela ne me dérange pas du tout, mais veuillez d'abord m'envoyer un message/email pour que je sache d'où provient l'affluence des gens sur mon site. Merci!
J'assistais souvent par le passé aux premières (tapis rouge) de films: Premières de films

Films à venir (Québec/USA)

Logo :D

Logo :D