Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

10/19/2017

[Critique • Cinéma] ONLY THE BRAVE

Critique par Anna Li ( )
☆☆☆☆ Inspiré de faits vécus, ONLY THE BRAVE / Seuls les Braves (titre québécois) est le récit d’une brigade de pompiers élite de la municipalité de Prescott qui tente en 2013 d’éteindre les feux de forêt qui ravagent l’Arizona. Le long métrage est basé sur l’article du magazine GQ intitulé No Exit par Sean Flynn. (L’article intéressant est à lire APRÈS avoir vu le film: https://www.gq.com/story/granite-mountain-hotshots-firefighters-only-the-brave.) Comme pour tout long métrage basé sur des faits véridiques, je recommande fortement d’éviter de s’informer sur le sujet au préalable, certaines scènes n’auront pas le même impact.  

Brendan "Donut" McDonough [Miles Teller] est un fumeur de marijuana et ne fait rien de sa vie. À la suite d’un court séjour en prison, sa mère l’évince de sa maison. Son ex-copine qui ne veut rien savoir de lui est enceinte (et accouche quelques mois plus tard) d’une fillette. Brendan décide alors de se prendre en main pour subvenir aux besoins de sà fille. Le chef Eric "Supe" Marsh [Josh Brolin] de la brigade des feux de forêt de la caserne #7 lui donne une chance et l’engage malgré son casier judiciaire. Brendan devient rapidement le souffre-douleur de Chris Mackenzie [Taylor Kitsch]. Pour faire partie intégrante de la brigade de pompiers, il devra faire ses preuves.

Par ailleurs, Eric Marsh souhaite que sa brigade soit certifiée "Hotshot". Les Hotshots représentent la crème de la crème des pompiers. Chaque membre doit posséder une excellente endurance physique. Les Hotshots sont les premiers appelés sur les lieux lorsqu’il y a un feu de forêt. Leur travail est extrêmement dangereux: ils ne luttent pas les incendies avec des boyaux d’arrosage, ils combattent le feu par le feu. La brigade d’Eric Marsh subit une évaluation et devient contre toute attente des Hotshots. Eric baptise la brigade les Granite Mountain Hotshots.

ONLY THE BRAVE est aux commandes du réalisateur Joseph Kosinski qui nous a donné les blockbusters d’action Oblivion et Tron: Legacy. Par conséquent, je m’attendais à un long métrage d’action catastrophe. Et même la bande-annonce semblait aller dans ce sens. Toutefois, elle nous induit en erreur. Le film se concentre davantage sur le quotidien des pompiers qui doivent concilier emploi et famille et la fraternité qui existe entre les membres de la brigade. En gros, on n’y voit que très peu d’action, de scènes d’incendie ou de moments catastrophiques. Par contre, cette longue incursion dans la vie quotidienne des pompiers nous permet de comprendre qu’ils sont des humains comme nous. Ils sont des héros et ont des forces et faiblesses.

Même si le film traite d’un sujet sérieux, le scénario est parsemé de moments comiques qui permettent d’alléger le tout. Les scènes cocasses qui montrent la camaraderie unissant les divers membres de l’équipe sont naturelles et permettent aux spectateurs de s’attacher aux personnages. La dernière demi-heure du film est particulièrement tendue et les scènes émotionnelles qui ne tombent pas dans le mélodrame sont efficaces. Certains spectateurs (qui n’étaient probablement pas au courant de la véritable histoire) ont pleuré durant les instants tragiques. Lors de ces 30 dernières minutes, il semblait y régner un silence de mort (sauf pour les pleurs que j’ai entendus) dans la salle de cinéma. Je n’ai personnellement pas été témoin de quelque chose de similaire cette année.

 Comme les Granite Mountain Hotshots sont composés de 20 membres, il est impossible de survoler la vie personnelle de chacun. On traite plus sur le vécu des personnages interprétés par Josh Brolin et Miles Teller. Taylor Kitsch et James Badge Dale personnifient les deux autres membres des Granite Mountain Hotshots que l’on voit le plus. Comme à son habitude, Miles Teller campe à la perfection le rôle de mauvais garçon. Cependant, vos sentiments à son égard changeront au fil de l’histoire. De son côté, Josh Brolin offre une excellente performance dans un rôle crédible et diversifié. Dans l’ensemble, le niveau de jeu des acteurs est adéquat, tous donnent une performance à la hauteur de leur talent.

En ce qui a trait à l’aspect technique du film, tout est parfait. Les scènes d’incendie sont si vivifiantes qu’on s’y croirait presque. On a l’impression que la production a réellement brûlé une forêt. Le contenu cinématographique est surtout centré sur les paysages. On mise beaucoup sur le réalisme des images extérieures et l’on utilise plusieurs prises de vue en plongée pour bien présenter le travail des pompiers et l’évolution des incendies de forêt.

Avec les feux de forêt qui font actuellement rage en Californie, ONLY THE BRAVE est on ne peut plus d’actualité.  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de 2018!!

[Critique Cinéma] AVENGERS : INFINITY WAR (IMAX 3D)

Critique par Anna Li ( Suivre @caramie11  ) ☆☆☆☆☆L’événement cinématographique de l’année 2018 est à nos portes! AVENGER...

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D