Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

4/07/2018

[Critique Cinéma] A QUIET PLACE

Critique par Anna Li ( )
☆☆☆☆ L’acteur John Krasinski [13 Hours: The Secret Soldiers of Benghazi , The Office] s’est placé derrière la caméra pour réaliser son premier thriller en carrière. Il a concocté un film qui mélange drame, thriller et horreur. A QUIET PLACE / Un coin tranquille (titre québécois) / Sans un bruit (titre français) le met en vedette ainsi que sa femme Emily Blunt dans le rôle d’un couple contraint de vivre dans le silence le plus complet. 

427 jours après l’apparition mystérieuse de créatures létales qui chassent au son, la famille Abbott doit vivre et survivre dans le plus grand silence. La majorité de la population semble avoir été décimée par ces monstres aveugles, mais à l’ouïe extrêmement fine. Ceux-ci portent une armure et sont invincibles. Aucune faiblesse n’a encore été décelée. S’ils vous entendent, ils vous traquent et vous tuent. Evelyn [Emily Blunt], Lee [John Krasinski] et leurs deux enfants Marcus [Noah Jupe] et Regan [Millicent Simmonds] se sont établis dans une ferme dans une région rurale de l’État de New York et subsistent notamment grâce à la pêche et l’agriculture. Regan, sourde depuis sa naissance (la jeune actrice l’est également) se sent toujours coupable d’un drame qui a secoué la famille il y a un an si bien que sa relation avec son père s’est envenimée. Son implant cochléaire est brisé, elle est donc complètement sourde. Son père se borne à tenter d’en construire un nouveau, sans succès.

Les quatre membres de la famille communiquent entre eux grâce au langage des signes. Ils ont trouvé des moyens de faire le moins de bruit possible en marchant pieds nus sur des routes sablées ou en évitant d’utiliser ustensiles et assiettes durant les repas. La venue au monde prochaine du bébé d’Evelyn prévue dans trois semaines pourra chambouler cette tranquillité. Les membres de la famille Abbott pourront-ils survivre encore longtemps?

A QUIET PLACE est un autre long métrage à mettre le silence en valeur. Comme pour Hush (disponible sur Netflix) et Don't Breathe (ma critique ici), le public sera si absorbé par les séquences de tension qu’il aura peur d’émettre le moindre son. Ces scènes, il y en a assez pour tenir le spectateur en haleine durant les 90 minutes que dure le film. L’utilisation des effets sonores, du silence et de la trame sonore accentuent ce degré de stress. Les "jump scare" ne sont pas nécessaires, mais le réalisateur a tout de même décidé d’en mettre quelques-uns. 

Les créatures sont bien conceptualisées et comme A QUIET PLACE n’est pas un film où l’on voit à peine le monstre (Jaws ou Godzilla par exemple), le spectateur le verra dans toute sa splendeur. Les effets spéciaux bien rendus. Outre les monstres, un clou sur une marche d’escalier sera peut-être l’objet le plus terrifiant que vous verrez au cinéma cette année.

A QUIET PLACE n’aura sans doute pas fonctionné sans le jeu impeccable des quatre acteurs. John Krasinski nous avait déjà prouvé par son excellent jeu dans 13 Hours: The Secret Soldiers of Benghazi (ma critique ici) qu’il est un comédien assez polyvalent pour rendre les séquences dramatiques crédibles. Dans ce film, il fait de même. Une séquence particulièrement poignante vous tirera peut-être les larmes des yeux. Emily Blunt personnifie avec conviction toute la terreur et douleur ressentie par le personnage sans même parler. Tout se lit sur son visage.

Si vous êtes de ceux qui repassent au peigne fin les événements d’un film pour chercher les invraisemblances du scénario, vous allez facilement en trouver ici. (Exemple: Au lieu de marcher pieds nus sur le sable, pourquoi ne pas simplement porter des bas?) De plus, les habiletés des monstres semblent incohérentes d’une scène à l’autre: ils sont capables de démolir le mur d’un silo, mais incapables de démolir un camion... Il serait préférable de ne penser à rien lorsque vous verrez le long métrage.

Comme A QUIET PLACE est un film où le silence règne, votre expérience et l’opinion que vous en ferez dépendra fortement du comportement des spectateurs dans la salle de cinéma. Aux habitués de pop-corn ou de nachos, je vous suggère d’éviter d’en manger pendant la représentation. Si vous êtes prêts à accepter certaines invraisemblances du scénario, c’est à voir dans le plus grand silence au cinéma!  

http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de 2018!!

[Critique Cinéma] AVENGERS : INFINITY WAR (IMAX 3D)

Critique par Anna Li ( Suivre @caramie11  ) ☆☆☆☆☆L’événement cinématographique de l’année 2018 est à nos portes! AVENGER...

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D