Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

12/07/2017

[Critique • Cinéma] MURDER ON THE ORIENT EXPRESS

Critique par Anna Li ( )
☆☆☆☆ Le roman culte d’Agatha Christie, MURDER ON THE ORIENT EXPRESS / Le Crime de l’Orient-Express écrit en 1934 a déjà fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques et télévisuelles. Le téléfilm de 2010 mettant en vedette David Suchet dans le rôle d’Hercule Poirot offrait une version plus sombre et inconfortable de l’histoire. Le réalisateur Kenneth Branagh (qui s’est donné le rôle du détective belge à lui-même), présente dans l’adaptation de 2017 une version plus hollywoodienne. Les artifices sont là: distribution prometteuse, CGI et petites scènes d’action. MURDER ON THE ORIENT EXPRESS tient-il bien la route ou déraille complètement?  

L’histoire se passe en 1934. L’éminent détective belge Hercule Poirot [Kenneth Branagh] vient de résoudre une enquête à Jérusalem où une relique d’une valeur inestimable a été volée. Alors qu’il envisage de se rendre à Istamboul pour des vacances bien méritées, on l’informe de revenir au plus vite à Londres pour une affaire de la plus haute importance par le biais d’un télégramme. Poirot entame donc le long voyage à bord de l’Orient-Express afin de rentrer au bercail. 

À son bord se trouvent des passagers de tout âge, classe sociale et nationalité:
- Mary Debenham [Daisy Ridley], une gouvernante
- Le comte [ Sergei Polunin] et la comtesse Andrenyi [Lucy Boynton]
- Mrs Hubbard [Michelle Pfeiffer]
- Le Docteur Arhuthnot [Leslie Odom Jr.]
- La princesse Dragomiroff [Judi Dench]
-Hildegarde Schmidt [Olivia Colman], femme de chambre de la princesse Dragomiroff
- Pierre Michel [Marzan Kenzari], employé du train
- M. Bouc [Tom Bateman], directeur du train
- Edward Ratchett [ Johnny - Depp], riche homme d’affaires
- Hector MacQueen [Josh Gad], secrétaire d’Edward Ratchett
- Edward Masterman [Derek Jacobi], valet d’Edward Ratchett
- Le professeur Hardman [Willem Dafoe]
- M. Marquez [Manuel Garcia-Rulfo]
- Pilar Estravados [Penélope Cruz], une missionnaire.

Pendant le trajet, Ratchett demande à Poirot de s’assurer de sa protection, car on en veut à sa vie, mais le détective refuse rétorquant que son visage lui déplaît. Le lendemain, alors que le train a déraillé suite à une avalanche, Ratchett est retrouvé dans son lit poignardé à douze reprises. Comme le train est coincé au milieu de nulle part, personne n’a pu quitter le train. Le coupable se trouve donc toujours sur les lieux. Hercule Poirot devra d’abord vérifier les antécédents de tous les passagers du wagon, les interroger pour déterminer leur emploi du temps et récolter leurs témoignages pour ensuite utiliser ses petites cellules grises pour faire la lumière sur ce qui s’est passé. Qui a tué Samuel Ratchett?

Malgré que Kenneth Branagh ne ressemble pas du tout à la description d’Hercule Poirot qu’Agatha Christie en fait dans ses romans (c.-à-d. petit homme, tête en forme d’œuf), j’ai bien aimé l’approche de l’acteur. Dans cette itération du personnage, il arbore un air mélancolique. Il a de l’affection pour une femme nommée Catherine dont il possède une photographie. (Dans les romans / série télévisée, la seule femme qu’il a aimée est la comtesse Vera Rossakoff). Son obsession pour la symétrie et la perfection semble découler du fait qu’il souffre du syndrome d’Asperger. (J’ai lu tous les romans d’Hercule Poirot et vu tous les épisodes de la série britannique mettant en vedette David Suchet et il ne m’est jamais venu à l’idée qu’il souffrait de ce syndrome.) Kenneth Branagh donne une bonne performance, même si je considère que David Suchet EST Poirot. Comme Hercule Poirot est le personnage central de l’œuvre et que les personnages secondaires sont nombreux, le temps consacré à certains est minime. La plupart des personnages qui forment la liste des suspects manquent donc de profondeur. Michelle Pfeiffer, Josh Gad et Daisy Ridley se démarquent du lot.

La cinématographie est intéressante. L’utilisation d’un long plan pour nous montrer l’embarquement d’Hercule Poirot à bord de l’Orient-Express jusqu’à sa cabine et vers le dénouement du film, un autre long plan de sa sortie de sa cabine jusqu’à la porte de sortie du train est remarquable. De plus, la scène où Poirot trouve les indices dans la chambre de Ratchett, les personnages sont vus en plongée, ce qui accentue le côté dramatique de la séquence.

Le scénario du long métrage est assez fidèle à l’œuvre originale. Il comporte néanmoins assez de différences (des petites séquences d’action ou d’autres scènes qui n’ont pas eu lieu dans le roman) pour qu’un lecteur qui a lu le livre peu de temps avant de voir le film y trouve son compte. Le dénouement laisse présager une suite. Il s'agit de Mort sur le Nil (Death on the Nile), autre roman populaire d'Agatha Christie.

Que vous ayez lu le roman d’Agatha Christie ou non, le film devra vous plaire. Achetez votre billet et prenez place à bord de MURDER ON THE ORIENT EXPRESS!  
http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de 2018!!

[Critique Cinéma] AVENGERS : INFINITY WAR (IMAX 3D)

Critique par Anna Li ( Suivre @caramie11  ) ☆☆☆☆☆L’événement cinématographique de l’année 2018 est à nos portes! AVENGER...

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D