Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

6/13/2017

[Critique Cinéma] CARS 3 (3D)

Critique par Anna Li ()
☆☆☆☆Ka-Chow!! CARS 3, le plus récent film des studios d’animation Pixar arrive en trombe sur nos écrans! En vaut-il le détour? OUI! Le réalisateur John Lasseter qui était aux commandes des deux premiers volets laisse la place à son protégé Brian Fee, (scénarimagiste de Cars et Cars 2) donnant ainsi un nouveau souffle à la franchise en plus de faire un retour aux sources. Le film franchira certainement la ligne d’arrivée en tête du box-office mondial.


*Il est INUTILE de revoir Cars 2 avant CARS 3, car aucune mention des événements n’y est fait. En fait, CARS 3 semble être une suite directe de Cars.

 Dans CARS 3, Lightning McQueen [voix de Owen Wilson] règne en maître sur le circuit de course automobile.  Il rafle victoire après victoire sans le moindre effort. Un jour, à quelques mètres du fil d’arrivée, il se fait dépasser par la nouvelle recrue Jackson Storm [voix d’Armie Hammer] et perd la course. Jackson Storm fait partie d’une nouvelle génération de voitures ultra-performantes à la fine pointe de la technologie.  Ces dernières remplacent petit à petit les anciennes voitures. Même Cal Weathers de l’écurie Dinoco est forcé de prendre sa retraite ne pouvant plus faire concurrence avec les nouveaux bolides. Au fil du temps, il ne reste plus que Lightning McQueen.  Tout le monde pense qu’il devrait se retirer lui aussi, mais il refuse de le faire. Sa confiance ébranlée, il subit un grave accident. Quatre mois plus tard, il est toujours en période de convalescence.  Il désire faire un retour et pour cela, il se fait aider de Cruz Ramirez [voix de Cristela Alonzo], une entraîneuse hyper enthousiaste. Son retour est prévu lors du plus grand événement du Championnat de la Piston Cup, le Florida 500. Son commanditaire, le nouveau propriétaire richissime de Rust-eze, Sterling [voix de Nathan Filion] le met au défi: s’il gagne, il pourra continuer de participer aux courses; s’il perd, sa carrière prendra fin et différents produits à son effigie seront commercialisés (Lightning McGrill, Mr McClean, etc). Remportera-t-il la course?

 Je dois l’avouer, je n’ai jamais eu un réel engouement pour les films de la franchise Cars. Le but premier de la série semble être de vendre des jouets à l'effigie de Lightning McQueen aux jeunes enfants. Bien que le premier film soit bon, le second volet n’est qu’une suite inutile (le plus médiocre de la trilogie et possiblement le pire film de Pixar) et n’a fait que renforcer cette supposition. Mes attentes étaient donc plutôt basses face à la sortie du nouveau volet. Croyez-le ou non, CARS 3 fonctionne à merveille! Le long métrage est un excellent amalgame de scènes touchantes (digne des films de Pixar), d’humour et de drame.

Dans ce volet, Lightning McQueen n’est plus l’ombre de lui-même. Il se fait vieux et n’a plus la même arrogance qu’autrefois. Le récit est en partie une allégorie aux appareils électroniques qui deviennent désuets avec le temps. Comme Lighting McQueen est technologiquement incapable de rivaliser avec les autres voitures plus performantes, comment remportera-t-il la course? Les spectateurs adultes ou les athlètes qui ont passé la fleur de l’âge seront plus investis dans son sort que le seront les enfants.

L’héritage de Doc Hudson [voix de Paul Newman] occupe également une place importante dans le récit. (Comme Paul Newman est décédé en 2008, les cinéastes ont dû utiliser de vieux enregistrements audio.) Le terrible accident que Lightning McQueen subit remet en question sa carrière et il ne veut surtout pas se faire écarter de la course par les nouvelles recrues comme l’a été Doc Hudson.

Avec l’arrivée en scène de Cruz Ramirez, tous les autres personnages dont Sally Carrera et Mater sont relayés au second rang. Cruz est initialement un peu énervante par son attitude trop enthousiaste, mais attirera facilement la sympathie du spectateur à la suite de son monologue empreint de mélancolie. Elle possède ses propres rêves et aspirations. Le scénario détaille en profondeur le rapport entre elle et Lightning McQueen. Cette relation est un parallèle à celle de Lightning et de son mentor Doc Hudson du premier volet.  Avec l’aide de Lightning, Cruz développera son plein potentiel et trouvera la confiance nécessaire pour réaliser son rêve.

 Comme il est de coutume pour tous les films des studios Pixar, l’animation est superbe. Les personnages évoluent dans un monde photo réaliste et les voitures roulent de manière fluide. La trame sonore de Randy Newman concorde bien avec toutes les scènes, notamment dans les séquences plus émotionnelles et dramatiques.

Malgré que CARS 3 traîte de thèmes  plus matures que ses prédécesseurs,  il demeure tout de même un excellent divertissement. Tout le monde (que ce soit les adultes ou les enfants) y trouvera son compte. À voir au cinéma!

**Restez jusqu’à la toute fin du générique pour une séquence supplémentaire. ** 

Ma critique de LOU court métrage qui accompagne Car 3 est disponible ici.
  


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

HEREDITARY - Analyse et explications

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D