Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

4/14/2017

[Critique • Cinéma] THE FATE OF THE FURIOUS

Critique par Anna Li (
☆☆☆☆Il y a deux ans, Furious 7 (lire ma critique ici) s’est avéré être un phénomène au box-office mondial avec des recettes de plus d’un milliard de dollars. Pour ma part, il s’agit du seul opus de la franchise que j’ai vu plus de deux fois au cinéma. Le décès de Paul Walker durant le tournage a rendu le tout plus touchant et la scène finale accompagnée de See You Again de Wiz Khalifa, était LA séquence parfaite pour clore le film (la seule scène de toute la franchise qui m’a émue aux larmes). Le réalisateur F. Gary Gray est aux commandes du nouveau volet THE FATE OF THE FURIOUS qui est le premier film de la trilogie finale. Même s’il n’est pas à la hauteur de son prédécesseur, il représente un excellent ajout à la franchise.


À la suite des événements de Furious 7, Dom Toretto et Letty se la coulent douce à La Havane pour leur lune de miel bien méritée. Le rush d’adrénaline de Dom est toujours présent.  Il décide de participer à une course de voitures qui a lieu en plein jour dès que l’occasion se présente à lui. Malgré qu’il conduit une voiture minable, il gagne le respect de son adversaire. (La séquence est enlevante, mais elle n’a aucun lien avec les événements qui vont suivre.)

Le lendemain, il fait la rencontre de Cipher, une pirate informatique qui désire l’engager pour des raisons nébuleuses.  Elle lui montre quelque chose sur son smartphone (le spectateur ne voit pas ce que c’est) ce qui le force à rejoindre les rangs de son équipe. Quelque temps plus tard alors que l’équipe entière (Dom, Letty, Tej, Roman et Ramsey) effectue une mission dirigée par Luke Hobbs à Berlin, Dom les trahit en s’emparant de la bombe EMP qu’ils venaient de récupérer. Pourquoi Dom agit-il de la sorte?  Qu’est-ce qui l’a poussé à trahir sa Famille et sa femme Letty? Qu’est-ce que Cipher a sur lui? Cette dernière veut que le monde entier se soumette à ses pieds et pour se faire, elle a tout d’abord besoin d’un dispositif EMP et d’autres objets que Dom ira chercher sans hésiter.  L’équipe doit trouver Dom avant qu’il ne soit trop tard. Ils seront aidés par Deckard Shaw qui a des comptes à régler avec Cipher ainsi que Eric Reisner « Little Nobody », le protégé de M. Nobody.

Avant toute chose, je recommande FORTEMENT de voir les trois derniers volets de la franchise (Fast Five, Fast & Furious 6 et Furious 7) avant de visionner THE FATE OF THE FURIOUS. Les personnages font des références aux événements de ces films. Si vous ne le faites pas, vous n’aurez pas les mêmes réactions que les autres spectateurs lors de certaines scènes.

D’une durée de 2 heures 15 minutes, le film comporte quelques longueurs. Le scénario amène tout de même assez de surprises pour tenir le spectateur en haleine.

Cipher, la première super vilaine de la franchise donne du fil à retordre aux protagonistes bien qu’elle ne se trouve jamais au cœur de l’action. Cette cyberterroriste passe la quasi-totalité du film à bord de son jet privé à peser sur des boutons et à observer tout ce qui se passe aux moyens de caméras de surveillance. Elle explique ses motivations qui sont assez détaillées à Dom. La performance de Charlize Theron rend le personnage assez crédible. En gros, vous allez la détester. La raison pour laquelle elle a une emprise sur Dom est satisfaisante. En fait, je ne l’ai pas vue venir. Ce qui est incompréhensible est la réaction de Dom: il aurait très bien pu expliquer à Letty la véritable raison de son comportement. Par ailleurs, le nouveau venu, Little Nobody interprété par Scott Eastwood, « remplace » Brian O’Conner dans l’équipe. À part être le souffre-douleur de Roman, le personnage est peu utile.  Dame Helen Mirren laisse une meilleure impression, malgré son rôle caméo. Je suis un peu déçue de l’utilisation de M. Nobody interprété par Kurt Russell, 'il est moins basses que dans le volet précédent.

Brian O’Conner n’est mentionné qu’à deux reprises.  C’est suffisant pour faire comprendre aux spectateurs que malgré que le personnage s’est retiré de cette vie, il a toujours une place dans la Famille.

Comme pour les autres volets, l’humour est présent. Roman est le même et a toujours son mot à dire. La relation ami/ennemi entre Deckard Shaw et Luke Hobbs qui s’adonnent à une guerre de mots entre eux est divertissante. La séquence d’action qui met en scène le duo en prison l’est également. Les deux ont l’occasion de montrer leur côté badass. Hobbs botte le derrière de ses adversaires par sa force physique tandis que Deckard Shaw fait du parkour. Contre toute attente, le film comporte des moments adorables!!! (Oui, vous avez bien lu!) Pour vous garder la surprise, je ne vais pas décrire la scène ici, mais je vais mentionner que la séquence semble être un hommage à Hard Boiled de John Woo.

Bien évidemment, THE FATE OF THE FURIOUS carbure à l'adrénaline. Outre les trois séquences que j’ai mentionnées plus tôt (scène à Cuba, Berlin et la prison), deux longues séquences d’action viennent s’ajouter pour le plaisir des spectateurs: une a lieu dans les rues congestionnées de Manhattan et l’autre sur la mer de Barents. Elles sont bien conceptualisées et contiennent leurs moments tirés par les cheveux, ridicules, mais tellement divertissants qui défient les lois de la gravité. Pour la scène à Manhattan, on a droit à une « pluie d’automobiles » tandis qu’à la mer des Barents, on assiste à une course-poursuite  effrénée entre des voitures, véhicules et un sous-marin nucléaire!

THE FATE OF THE FURIOUS est le « film popcorn » qu’on attendait, malgré ses quelques défauts.  Il délivre la marchandise aux fans de la franchise. À voir au cinéma! 

 ** Inutile de rester jusqu’à la fin du générique,  il n’y a aucune scène supplémentaire.**  

Pour vous tenir au courant de mes nouvelles critiques, veuillez me SUIVRE sur Facebook.


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Meilleur film de 2018!!

[Critique Cinéma] AVENGERS : INFINITY WAR (IMAX 3D)

Critique par Anna Li ( Suivre @caramie11  ) ☆☆☆☆☆L’événement cinématographique de l’année 2018 est à nos portes! AVENGER...

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D