Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

11/05/2014

[Critique • Cinéma] INTERSTELLAR (IMAX 70mm)

Synopsis
Alors que la Terre se meurt, un groupe d'explorateurs à bord d'un vaisseau interstellaire entreprennent la mission la plus importante de l'humanité : trouver une nouvelle planète habitable hors de notre système solaire.

Note:


Critique

Étant fan de films de science-fiction, j'attendais la sortie d'INTERSTELLAR depuis plus d'un an. Christopher Nolan est un des réalisateurs que j'admire pour son travail. J'ai vu tous ses films, même un de ses moins connus : Following. Son dernier, The Dark Knight Rises m'avait grandement déçue, car il n'était pas à la hauteur de son talent. Fidèle à son habitude, pour INTERSTELLAR, Christopher Nolan a décidé de le filmer en utilisant des caméras 35mm et 70mm IMAX. 

Fait à noter pour les Québécois, le Cinéma Banque Scotia à Montréal est la SEULE salle de cinéma dans tout le Québec à projeter le film en 70mm IMAX. (source: https://interstellar.withgoogle.com/imax-experience-in-70mm) C'est dans cette salle que j'ai pu visionner le film en compagnie d'une vingtaine d'autres journalistes, critiques, blogueurs dans l'intimité presque totale, sans aucune distraction. (Pas de personnes qui mangent leur pop-corn en faisant le plus de bruit possible woohoo!) 

INTERSTELLAR est le genre de film où moins on connait de l'histoire, mieux c'est. Je vais donc vous en dévoiler le moins possible sur le scénario: dans un futur rapproché, un fléau s'est abattu sur les réserves de nourriture mondiales et l'humanité doit dépendre de l'agriculture pour subsister. Lorsque celle-ci est en crise et n'arrive plus à subvenir à nos besoins, Cooper, un ingénieur veuf est engagé afin de participer à une mission spatiale secrète. Pour ce faire, il devra laisser ses deux enfants derrière lui durant un temps indéterminé. 

Le scénario comporte son lot de rebondissements, certains sont prévisibles et d'autres non. Contrairement à la majorité des bandes-annonces, celles d'INTERSTELLAR ne révèlent presque rien de son contenu. Si on sépare le film en trois actes : certains événements de la première partie se déroulent beaucoup trop vite i.e. en l'espace de 10 minutes, on informe Cooper de la mission, il dit adieu à sa famille et se retrouve dans la fusée; le milieu comporte quelques faiblesses au niveau du scénario, mais le suspense atteint son comble et donne lieu à des scènes incroyablement intenses et lors de la dernière partie, les événements prennent une tournure bizarre qui ne fait presque aucun sens (de la vraie science-fiction!) C'est à ce moment qu'une phrase mentionnée par Brand (Anne Hathaway) dans la seconde partie du film prend tout son sens : Love is the one thing that transcends time and space. 

Le thème central du film est la relation entre différents membres d'une même famille, en particulier celle de Cooper et Murphy avec qui il partage sa passion pour la science et l'espace. Le désir de Cooper de retourner vers sa famille est tellement fort que cela contrôle ses actions tout au long du film et donne lieu à des moments émouvants. (Si vous êtes de ceux qui pleurent durant un film, amenez des mouchoirs!!). Matthew McConaughey nous démontre pourquoi il a gagné l'Oscar pour le meilleur acteur l'année dernière. Il est tout simplement phénoménal dans son rôle qu'il joue avec conviction. Les scènes émotionnelles sont authentiques et ne semblent pas forcées. 

Le jeu de l'ensemble du reste de la distribution est également bon. Un acteur connu dont le nom n'apparait pas dans le générique joue également un rôle très important. Votre niveau de surprise concernant son apparition dépendra de ce que vous savez déjà du film... Mentionnons également les deux robots CASE et TARS qui ont chacun leur propre personnalité. Leur présence ajoute une dose d'humour au film. Voir leur façon de se déplacer est également un divertissement en soi. 

Sans être aussi mémorable que celle qu'il a composée pour Inception, la trame sonore d'Hans Zimmer est magnifique. Elle s'agence bien aux scènes que l'on voit à l'écran et véhicule les thèmes principaux : l'amour entre membres d'une famille et l'exploration spatiale. Elle arrivera peut-être même à vous arracher une larme par sa beauté. Par contre, elle est parfois tellement tonitruante qu'on a de la difficulté à entendre les dialogues. Elle reste tout de même la meilleure bande sonore entendue au cinéma cette année. 

Le long-métrage est un chef-d'oeuvre pour les yeux. Les images spectaculaires nous transportent dans l'univers créé par Christopher Nolan. L'aspect visuel apporte au film un réalisme incroyable qui a pour effet de capter l'attention du spectateur. On a parfois l'impression de faire nous-même partie de l'expédition. 

Sans être le film parfait dont j'anticipais, INTERSTELLAR est un merveilleux film à voir absolument sur le plus gros écran de cinéma possible. Il est fortement recommandé de le regarder le plus tôt possible afin d'éviter de vous le faire spoiler. Je prévois déjà le revoir dans la version privilégiée par Christopher Nolan, le format 70mm IMAX.


http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

HEREDITARY - Analyse et explications

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D