Caramie's Zone

Blogue de critiques de films par Anna Li

3/12/2014

[Critique • Cinéma] NEED FOR SPEED

Synopsis
Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la même passion des voitures de course. Lors d’une course de rue contre Dino, les événements prennent une tournure tragique et Tobey sera accusé et condamné à aller en prison. Lors de sa sortie, il jure vengeance à Dino. Les deux auront l’occasion de compétitionner lors de la légendaire course De Leon qui se déroule en Californie. Tobey a 48 heures pour se rendre là-bas. Ce ne sera pas une chose facile, car la police et les chasseurs de têtes sont à ses trousses.

Note:
Critique 

The Need For Speed d'Electronic Arts est un jeu vidéo très populaire sorti en 1994. Par son réalisme, il a réussi à créer un engouement parmi de nombreux gamers. Plusieurs versions du jeu ont par la suite vu le jour et cette franchise compte maintenant plusieurs adeptes dans le monde. Étant une gamer de longue date, j’attendais donc son adaptation cinématographique avec impatience. 

Tobey Marshall est un mécanicien qui travaille dans une entreprise familiale Marshall Motors dans une banlieue de New York. Depuis le décès de son père, il est endetté et a du mal à joindre les deux bouts. Après le travail, il participe donc à des courses clandestines dans l’espoir de remporter un gros montant d’argent. Aaron Paul, qui était sensationnel dans le rôle de Jesse dans la défunte série télévisée Breaking Bad est également excellent ici. L’acteur délaisse donc son côté bad boy pour interpréter ce personnage.

L'ennemi de Tobey, Dino Brewster lui rend visite et lui donne une occasion en or de rembourser ses dettes. En échange de 500000$, Dino lui demande de construire Mustang extrêmement rapide. Lorsque c’est fait, les deux participeront à une course de voiture. Un terrible accident a malheureusement lieu durant la course, Dino s’enfuit, laissant Tobey seul qui sera envoyé en prison pour deux ans. Durant ces deux années, Tobey jure vengeance et mettra son plan à exécution durant la course De Leon. 

C’est à Dominic Cooper qui revient la charge de personnifier Dino. Dino et Tobey sont des personnages aux personnalités opposées. Contrairement à Tobey qui est gentil, Dino est arrogant et prétentieux. Il est ancien coureur de Nascar et fréquente l’ex-amie de cœur de Tobey, ce qui amplifie leur mépris l’un de l’autre. De plus, Dino a manifestement été élevé dans un milieu riche tandis que Tobey, dans la ville ouvrière de Mont Kisco à New York. 

NEED FOR SPEED a été réalisé par Scott Vaugh, le même qui nous a donné Act of Valor. Tout comme pour son premier long-métrage Act of Valor, il voulait faire un film réaliste. Contrairement à la majorité des films d’action, NEED FOR SPEED n’a pas fait l’utilisation d’un écran vert (AUCUN CGI), mais à de véritables cascadeurs. Avec ce fait en tête, vous serez émerveillés par la dangerosité de certaines scènes. La scène du « grasshopper » est remarquable : la voiture conduite par Tobey fait un « saut » d’une distance de plusieurs dizaines de mètres pour atterrir sans problème. Durant les courses ou poursuites de voitures, la caméra est parfois à la première personne et met en évidence la vitesse à laquelle la voiture roule, ce qui est similaire à l’expérience du jeu vidéo. 

Le long-métrage est d’une durée de plus de 2 heures. Cela peut sembler long, mais ce n’est pas le cas. Avec toutes les nombreuses poursuites de voiture, les cascades et les écrasements de voitures, il est impossible de s’ennuyer. Le scénario est également ponctué de moments humoristiques. Il y a une scène qui a causé plusieurs éclats de rire durant le visionnement. Celle-ci met en vedette Finn, un des amis de Tobey qui se déshabille pour une raison particulière. Je dois avouer qu’il est évident que l’emphase a été principalement mise sur les scènes d’action, ce qui cause une faiblesse au niveau du scénario. Celui-ci est simple et assez prévisible. De plus, je ne suis pas tout à fait certaine que la trame sonore s’agençait bien avec la majorité des scènes. Elle semblait trop « épique » pour ce genre de film. 

NEED FOR SPEED marque un retour des films sur les voitures de courses dans la même veine que la série Fast and the Furious. Si cette dernière série de films vous plaît, vous n’aurez aucune difficulté à aimer ce long-métrage. Par contre, je ne recommande pas de le voir en 3D, c’est tout à fait inutile.

http://4.bp.blogspot.com/--_ythQp3aiw/UvR0Y2j11aI/AAAAAAAAAq8/zzozFJyXtA0/s1600/suivant.jpg> http://2.bp.blogspot.com/-z0HHSdoPc8o/UvR0Y_5yMQI/AAAAAAAAArA/njQJobr2YvU/s1600/blog.jpg http://1.bp.blogspot.com/-_Z7QMe2d39M/UvSASC4nZvI/AAAAAAAAArU/f0oltSQzSMk/s1600/home.png

Vous êtes le ...ième visiteur! Merci!!!

Article en vedette

HEREDITARY - Analyse et explications

Moi!

Moi!

Auteur: Anna Li

J'assiste souvent aux premières (tapis rouge) de films voici tous les articles reliés rédigés depuis les trois dernières années: Premières de films

Projections à venir

Logo :D

Logo :D